Huit gilets jaunes mis en examen pour des dégradations volontaires lors des manifestations dans le Vaucluse

Manifestation des gilets jaunes à Avignon-nord, le 18 novembre 2018 / © HIELY Cyril / MaxPPP
Manifestation des gilets jaunes à Avignon-nord, le 18 novembre 2018 / © HIELY Cyril / MaxPPP

Mercredi 22 janvier, huit gilets jaunes interpellés par les gendarmes en début de semaine dans le Vaucluse, ont été mis en examen pour "dégradations par moyens dangereux" d'installations autoroutières, lors du mouvement des gilets jaunes. Trois d'entre-eux ont été placés sous contrôle judiciaire.

Par Ludovic Moreau

Lundi dernier, les gendarmes de Vaucluse ont interpellé huit gilets jaunes, dans le cadre d'une vaste opération. Placées en garde à vue, les huit personnes sont toutes vauclusiennes et âgées entre 24 et 63 ans.

Elles sont soupçonnées d'avoir participé à des dégradations d'installations autoroutières, lors des manifestations des gilets jaunes, entre novembre 2018 et février 2019.

A l'issue du défèrement, le parquet avait requis le placement sous mandat de dépôt pour trois d'entre eux. Le juge des libertés les a placés sous contrôle judiciaire.

Lors du mouvement des gilets jaunes, de nombreux incendies avaient notamment entraîné la destruction de barrières et de cabines de péage, sur l'autoroute A7 et particulièrement entre Avignon-nord et Orange-sud.

Le préjudice de ces dégradations volontaires s'élèverait à plusieurs centaines de milliers d'euros.

Sur le même sujet

Les + Lus