L'Isle-sur-la-Sorgue : la ronron thérapie du chat pour les enfants

Le ronronnement du chat a des effet thérapeutiques apaisants et bienfaisants pour les enfants / © France 3 Provence-Alpes
Le ronronnement du chat a des effet thérapeutiques apaisants et bienfaisants pour les enfants / © France 3 Provence-Alpes

Celui qui possède un chat sait qu'il a des pouvoirs "magiques", notamment grâce à son ronronnement. Il apaise, il détend. Mais maintenant on sait pourquoi. Dans un établissement scolaire de l'Isle-sur-la-Sorgue, les chats participent à l'éducation des enfants

Par Ludovic Moreau

Au moment où la cloche de l'école sonne, Michèle Bourton, la directrice de l'établissement, rappelle aux enfants de ne pas oublier de caresser les chats. Elle appelle cela de la ronron thérapie. Cette ancienne professeure de lycée a ouvert son propre établissement scolaire en 2013, 70 élèves y sont inscrits et une dizaine de chats.
Ici, les chats déambulent en toute liberté dans les classes, montent sur les tables pendant que les enfants travaillent. Les élèves les caressent, tout en écoutant le professeur

L'intérêt, c'est qu'ils permettent à l'enfant de se calmer, de sortir l'enfant du stress de l'école, du stress du travail

affirme Lydie Mahadhebi, professeure de Mathématiques.

Les bienfaits thérapeutique du ronronnement

On découvre aujourd'hui en France, des "bars à chats", des lieux où l'on vient boire un verre et caresser un chat, dans le but de se détendre. Mais les effets thérapeutiques du chat sur l'homme faisaient déjà l'objet d'études scientifiques dans les années 1950, notamment aux Etats-Unis.

C'est un puissant antistress, régulateur de la tension artérielle, boosteur des défenses immunitaires et un soutien psychomoteur

indiquait Véronique Aïcha, journaliste santé et auteure de "Ronron thérapie". Dans son livre paru en 2009, elle précisait que des kinésithérapeutes utilisaient les vibrations émises par le ronronnement du chat pour accélérer la cicatrisation osseuse.
Pour le vétérinaire Jean-Yves Gauchet,

Quand l'organisme lutte contre des situations pénibles, stress, insomnie, anxiété, le ronronnement du chat émet des vibrations apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique

Le ronron du chat émet des fréquences basses, entre 20 et 50 Hertz. Cette vibration grave agit dans le cerveau à travers un circuit étroitement lié au déclenchement de la peur.

Ecouter ce ronronnement entraîne la production de sérotonine, l'hormone du bonheur, impliquée dans la qualité de notre sommeil et de notre humeur

indique le vétérinaire.
Quand je pense au chat de ma grand-mère qui se laissait caresser pendant des heures sur ses genoux, je me demande maintenant, qui profitait le plus de la situation ?

Reportage Frédérique Poret et Olivier Ducros-Renaudin
 

 

Sur le même sujet

"Shéhérazade"

Les + Lus