Vaucluse : 17 attaques de loups l'année dernière, les éleveurs sont inquiets

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau

Dix-sept attaques de loups l'année dernière, le double de l'année précédente. Trente-six brebis tuées. Les éleveurs sont inquiets et réclament des mesures efficaces

Les témoignages se succèdent et les inquiétudes des éleveurs ovins dans le Vaucluse grandissent.
En 2017, les attaques de loups ont doublé. 17 attaques de loups ont tué 36 brebis.
Alain Roman est berger, il a subi trois attaques l'été dernier.

Vous êtes en train de regarder, d'un coup le troupeau s'affole, je ne vois presque rien, même pas le loup, juste des bêtes qui saignent

raconte Alain Roman.
Tout le département est aujourd'hui concerné, de l'enclave des papes au Luberon, en passant par le Mont Ventoux et les Monts de Vaucluse.
Un plan loup a bien été mis en place par l'Etat, avec des aides financières pour acheter des chiens "Patou" et du matériel de protection renforcée, mais selon les éleveurs, le loup est malin et il s'adapte.

Si à chaque fois que le loup approche d'un troupeau avait compris qu'il risquait sa vie, il n'aurait peut-être pas inculqué à ses petits de chasser et on ne serait pas dans la même situation

explique Emilien Bonnet, président de la fédération des éleveurs ovins du Vaucluse.
Deux meutes de loups ont été identifiées, une dans les Monts de Vaucluse, l'autre dans le massif du Ventoux.

Ils circulent dans le massif, on peut considérer qu'il y a environ 7 loups dans le Ventoux

affirme Dominique Bodon, vice-président association des communes pastorales de la région PACA.
La présence du loup inquiète les maires des communes pastorales.

Nos paysages vont être complétement bouleversés parce que les éleveurs ne pourront plus aller en montagne

explique Dominique Bodon.
Dans le Ventoux, les mouflons introduits il y a quelques années seraient aujourd'hui en voie de disparition, la faute au canis lupus, le loup gris.
Le loup gris sera de nouveau au centre des conversations le 24 avril prochain, lors du comité départemental loup, une commission relancée par le préfet de Vaucluse.

Reportage : Philippe Fabrègues et Olivier Ducros-Renaudin