Vaucluse : le violeur des balcons condamné à 18 ans

Abdelhamid Zouhari, 35 ans, dit "le violeur des balcons", a été condamné à la peine de 18 ans de réclusion criminelle. 20 ans de réclusion criminelle avaient été requis par l'avocate générale.
Abdelhamid Zouhari, 35 ans, dit "le violeur des balcons", a été condamné à la peine de 18 ans de réclusion criminelle. 20 ans de réclusion criminelle avaient été requis par l'avocate générale.

20 ans avait été requis. Le violeur des balcons de Vaucluse a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises d'Avignon.

Par Valérie Smadja

A Avignon, le procès avait débuté lundi dernier, à huis clos, sur demande des familles des victimes. Entre 2013 et 2015, Abdelhamid Zouhari a violé ou tenté de violer une dizaine de femmes, dans les secteurs d'Avignon, Sorgues et Aix-en-Provence. 
L'homme de 35 ans, était également soupçonné de vol, vol avec arme et vol avec violence.
 

Toujours la même méthode


Il s'introduisait chez ses victimes par les balcons qu'il escaladait à mains nues. Après les avoir violées, il obligeait ses victimes à se laver et à nettoyer leur domicile à l'eau de javel, pour ne laisser aucune trace. Il a pu être stoppée grâce au voisin d'une victime qui a vu l'accusé escalader les balcons. Il a également relevé partiellement l'immatriculation de sa voiture, ce qui a été déterminant pour l'enquête.
Après son interpellation, en janvier 2015, Abdelhamid Zouhari a reconnu l'ensemble des faits.
 

Un père de famille



Ce père de deux enfants divorcé s'introduisait chez ses victimes, qui habitaient dans des résidences de deux ou trois étages, en passant par les fenêtres laissées ouvertes entre 4h et 7h , s'assurant qu'elles vivaient seules notamment en observant la nature du linge qu'elles mettaient à sécher sur leur balcon.
Le visage dissimulé et ganté, il les contraignait ensuite à laver et nettoyer les lieux à la javel, allant même jusqu'à disperser des cristaux pour effacer ses traces chez l'une d'entre elles. Les enquêteurs avaient toutefois réussi a relever des traces ADN.
 

Sur le même sujet

Interview premier français

Les + Lus