Un cimetière en forme de coeur à Velleron

© Luc Percie du Sert
© Luc Percie du Sert

Pourquoi construire des cimetières tout carrés alors qu'on peut leur donner une forme de coeur ? Une forme vivante, selon Christophe Menu, l'architecte paysagiste qui a porté le projet. Pour que cet espace clos s’anime, pas seulement à la Toussaint.

Par Nathalie Deumier

Livré en 2017 et inauguré début mars, le cimetière de Velleron est un espace paysager. On reconnaît sa forme de coeur sur les images aériennes. Pas une forme de petit coeur rose ou rouge mais un vrai coeur... qui bat. 

Pour l'architecte-paysagiste Christophe Menu, les deux sont très liés :

Il y a de la vie dans un cimetière à double titre. D’abord, parce que les croyants pensent que l’on vit toujours après la mort. Ensuite, parce que la descendance perpétue la vie en s’appropriant l’espace.

© Christophe Menu
© Christophe Menu

 

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus