VIDEO. Bébés retrouvés morts dans un congélateur dans le Vaucluse : la mère de famille présentée devant le tribunal d'Avignon

Publié le Mis à jour le
Écrit par Louise Beliaeff .

La procureure de Carpentras, Hélène Mourges, a apporté des précisions sur l'affaire des bébés morts retrouvés jeudi 1er décembre dans un congélateur à Bédoin, dans le Vaucluse. Retrouvez les dernières informations.

Une mère de famille de 41 ans a été interpellée jeudi 1er décembre à la suite de la découverte de deux bébés morts dans un congélateur à Bédoin, dans le Vaucluse.

Le parquet de Carpentras s'est dessaisi de l'affaire au profit du pôle criminel du tribunal judiciaire d'Avignon ce vendredi 2 décembre.

Mise en examen et placement en détention provisoire 

La mère de famille sera présentée à un juge d'instruction ce vendredi à 15h30 en vue de sa mise en examen avec réquisition de placement en détention provisoire, indique la procureure d'Avignon, Florence Galtier. 

La procureure de Carpentras, Hélène Mourges, a tenu une conférence de presse au Tribunal de Carpentras ce vendredi 2 décembre et donné les premiers éléments de l'enquête : 

durée de la vidéo : 04min 17
conférence de presse de la procureur de la République Hélène Mourges ©France télévisions

Le premier signalement a eu lieu mercredi 30 novembre. La gendarmerie a été alertée par l'appel d'un homme, "un tiers". La procureure ne se prononce pas sur le lien de cette personne avec la mère interpellée.

Une enquête préliminaire a alors été ouverte à la communauté de brigade de gendarmerie de Mormoiron sous couvert de la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie de Carpentras. 

La perquisition du domicile a permis la découverte des corps des nouveau-nés avant que la procureure de la République ne se rende sur place. Les techniciens en investigation criminelle ont alors réalisé les constatations.



Des déclarations "évolutives" de la mère interpellée

La mère de famille interpellée est en garde à vue depuis jeudi à 11h05. "A ce stade, les déclarations en cours de garde à vue demeurent évolutives sur le déroulement des faits", a précisé la procureure.  La mère de 41 ans a été soumise à deux examens : l'un psychologique et l'autre psychiatrique. 

Sa garde à vue devrait durer jusqu'à son déferrement au tribunal d'Avignon, ce vendredi à 15h30.

Des autopsies des corps vont être réalisées lundi 5 décembre à l'institut médico-légal du centre hospitalier de Nîmes. Elles permettront de déterminer les circonstances et les causes de la mort, l'âge des nouveau-nés, et la date à laquelle ils ont été congelés.

Pour l'instant, le parquet ne confirme pas le lien de parenté entre les nouveau-nés et la femme interpellée. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité