Le Vaucluse hors des sentiers battus : le paradis des sorties déconfinées

Le département s'y prête à merveille. Versants méconnus du Ventoux, larges plateaux, falaises, gorges ou villages peu fréquentés offrent une grande variété d'idées de sorties conciliant respect des mesures sanitaires et plaisir au grand air.
Sculptures dans les ruelles de Joucas dans le Vaucluse (84).
Sculptures dans les ruelles de Joucas dans le Vaucluse (84). © FTV
Dans ce moment si particulier du #EtAprès, le besoin de partir et de se ressourcer est forcément accompagné d'une certaine crainte à l'idée d'affronter files d'attente ou sites bondés.

Pour Alain Pallier, responsable de l'édition du Guide du Routard Provence, la période nous invite au "pas de côté": sortir des sentiers battus, éviter les grands circuits touristiques et les lieux surfréquentés.

"Le Vaucluse, j’y vis. On compte énormément de petites routes où l'on ne rencontre pas grand monde. Sans parler des trésors à dénicher avec les cartes IGN : le département est traversé de centaines de kilomètres de sentiers".

Sur ses conseils avisés, voici quelques exemples d'escapades.


Comme Obama, découvrir Lioux et sa falaise, loin de la foule

La famille Obama avait choisi d'y faire un tour l'été dernier, à l'écart de Fontaine de Vaucluse ou de Gordes, des sites proches mais très visités.

Au nord d'Apt, depuis le village de Lioux, on peut donc partir sur les traces de Barack et Michèle pour une randonnée de six à sept kilomètres.

La falaise de la Madeleine surplombe le village, on peut y observer les oiseaux qui y nichent et savourer la vue, remarquable, sur le Roussillon et le Ventoux.


Joucas et ses sculptures monumentales

Entre Roussillon et Gordes, deux villages, deux spots touristiques qu'on ne présente plus, voici Joucas, beaucoup moins visité.

"C'est magnifique", commente Alain Pallier, qui apprécie ce village typique du Lubéron aussi pour les sculptures monumentales installées dans ses ruelles et ses calades.

"Ce sont les oeuvres d'un couple d'artistes résidant dans la commune, construites en bois et métal. Elles donnent un caractère et un style unique au village", indique-t-il. 

Et bien sûr, une tonalité particulière à la promenade.
 
Sculptures au grand air à Joucas dans le Vaucluse (84).
Sculptures au grand air à Joucas dans le Vaucluse (84). © FTV
 

La Roche d'Espeil, village médiéval abandonné


Sur la commune de Buoux, célèbre pour son fort rasé sous Louis XIV, ce village-là "ne figure pas sur les cartes", explique Alain Pallier.

Situé sur la combe de Lourmarin, au sud d'Apt, un peu à l'écart des sites d'escalade très prisés par les connaisseurs, ce village ne subsiste que par ses ruines mangées par la végétation.

Un paysage fantastique et onirique.
 
Le village oublié de la Roche d'Espeil dans le Vaucluse
Le village oublié de la Roche d'Espeil dans le Vaucluse © Crédit : Alain Pallier

 

Les mystérieux ponts à coquilles du Lubéron 

A la sortie du célèbre village de Lourmarin, en direction d'Apt, et sur la commune de Bonnieux, les deux ponts à coquille de Lubéron ne se font pas remarquer au premier abord. Ils se révèlent au détour d'une promenade à pied ou à VTT. 

La disposition des pierres ne fait pas de doute : les constructeurs de l'époque ont expérimenté une technique, mais pour quelle raison ? 

Leur construction datée du 17ème siècle n'a pas révélé les raisons de ces ornements.

"Certains y voient une référence à Saint-Jacques de Compostelle", explique Alain Pallier. Ces deux ouvrages traversant la rivière de l'Aiguebrun ont été classés au titre des monuments historiques.



Les gorges de la Nesque à Monieux

Les contreforts du Mont Ventoux abritent des merveilles.

Si vous choisissez les gorges de la Nesque, restez au aguets : ce site classé Natura 2000 abrite des espèces protégées.

Aigle royal, faucon pélerin ou Salamandre tachetée ont trouvé refuge dans ce canyon à la biodiversité exceptionnelle. 

Depuis le plan d'eau de Monieux, un sentier mène les randonneurs en trois ou quatre heures jusqu'à la chapelle Saint Michel, nichée au creux des gorges.

Des fouilles archéologiques ont même révélé la présence de l'homme de Néanderthal dans les grottes qui percent les gorges, "beaucoup moins fréquentées que celles du célèbre Verdon !" promet l'éditeur du guide du Routard Provence. 

On le croit sur parole. Bonne balade !
 
Les gorges de la Nesque
Les gorges de la Nesque © G. Lenz / Arco Images/picture alliance / G. Lenz / Arc/Newscom/MaxPPP









 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société tourisme économie luberon nature parcs et régions naturelles patrimoine culture