Monieux : un chasseur est mort, abattu par un autre chasseur dans une battue au chevreuil

Un chasseur de 56 ans est décédé dimanche après-midi lors d'une chasse, sur la commune de Monieux dans le Vaucluse. C'est le deuxième accident mortel dans ce département depuis le début de la saison de chasse.

Selon les premiers éléments de l'enquête communiqués ce lundi matin par la procureure de la République Hélène Mourges, l'accident mortel est survenu lors d'une chasse au chevreuil réunissant une dizaine de chasseurs dimanche dans la forêt de Monieux (Vaucluse). 

Le chasseur auteur du tir, âgé de 63 ans, était toujours entendu lundi dans le cadre de la garde à vue. Le parquet de Carpentras a ouvert une enquête pour "homicide involontaire" en vue de déterminer les circonstances de ce drame, précise le parquet.

L'enquête ouverte en flagrance par la gendarmerie de Mormoiron a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie d Carpentras en co-saisine avec l'office français de la biodiversité, indique Hélène Mourges dans un communiqué.

L'autopsie du corps de la victime est prévue mercredi 16 novembre à l'institut médico-légal de Nîmes avec l'assistance d'un balisticien ajoute la procureure.

Les sapeurs-pompiers du Vaucluse ont reçu l'alerte dimanche vers 16h30. L'accident s'est produit au lieu-dit Peissonnier, dans la commune de Monieux (Vaucluse). 

A l'arrivée des secours, l'homme était en arrêt cardiaque. Malgré leurs efforts, les sapeurs-pompiers et les équipes du SMUR de Carpentras n'ont pas réussi à le réanimer. Son décès à été prononcé sur place. 

C'est le deuxième accident de chasse mortel depuis le début de l'ouverture de la saison de chasse. Le 25 septembre dernier, un chasseur de Goult s'est fait tué au cours d'une battue au sanglier dans le massif du Luberon.