REPLAY. Revivez les deux dernières étapes du Tour des Alpes-Maritimes et du Var et la victoire de Gianluca Brambilla

Gianluca Brambilla a remporté la troisième et dernière étape du Tour des Alpes-Maritimes et du Var, et la course en général. Revivez sa victoire en consultant nos vidéos en replay.

Pour cette ultime journée d'efforts dans le Tour des Alpes-Maritimes et du Var, Gianluca Brambilla a été le plus fort pour s'imposer autour de Blausasc. Une victoire d'étape mais aussi un succès au général pour l'Italien de la Trek-Segafredo qui a su tenir bon face à la manoeuvre orchestrée par les Groupama-FDJ. Rudy Molard termine au pied du podium après ces trois jours de course.
Pour cette ultime journée d'efforts dans le Tour des Alpes-Maritimes et du Var, Gianluca Brambilla a été le plus fort pour s'imposer autour de Blausasc. Une victoire d'étape mais aussi un succès au général pour l'Italien de la Trek-Segafredo qui a su tenir bon face à la manoeuvre orchestrée par les Groupama-FDJ. Rudy Molard termine au pied du podium après ces trois jours de course. © Dylan Meiffret/MAXPPP

Revivez la 3e étape en replay : Blausasc - Blausasc

Le journaliste Jean-Bernard Vitiello, et le consultant Amaël Moinard, ancien coureur professionnel, commentent ces étapes.

La première étape

C'est le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) qui a remporté ce vendredi 19 février la première étape du Tour des Alpes Maritimes et du Var cycliste, longue de 183,9 km, disputée entre Biot et Gourdon dans les Alpes-Maritimes.

La deuxième étape 

Pour cette épreuve vallonnée c'est le Canadien Michael Woods qui l'emporte à une seconde d'écart avec le vainqueur de la veille. Il a tout donné pour remporter cette étape. "C'était vraiment dur aujourd'hui on a roulé fort!" explique le coureur.

Revivez la 2e étape en replay

Un parcours taillé pour les punchers

Après une première étape reliant Biot à Gourdon, les amateurs de vélo pourront profiter de la retransmission de plus de 300 kilomètres de course.
Ce samedi, c’est l’étape Fayence-Fayence via les cols de Tanneron et de Mons qui sera à l’antenne, et le dimanche, Blausasc-Blausasc par les cols de Saint-Roch et de la Madone, 134 kilomètres qui laissent présager un final accroché.

Une course à travers la région

Comme son nom l’indique, le Tour des Alpes-Maritimes et du Var traverse deux départements, l’occasion pour les téléspectateurs de profiter de la magie des paysages tout en vibrant au fil des cols franchis et des sprints intermédiaires.

Cette édition s'annonce moins montagneuse que les deux précédentes du fait de l'absence du Mont-Faron ou du col d'Eze au programme.

La course semble être taillée pour les baroudeurs et les grimpeurs.
La course semble être taillée pour les baroudeurs et les grimpeurs. © Maxmatinnews

De Biot à Bagnols-en-Forêt, de Saint-Paul de Vence à Tourrettes-sur-Loup, de Sospel à Berre-les-Alpes, le parcours, idéalement dessiné pour les baroudeurs et les grimpeurs, promet de magnifiques prises de vues.

Un plateau de haut niveau

Parmi la vingtaine d’équipes engagée pour cette course, onze sont des World Teams, faisant de ce plateau l’un des plus élevés de l’histoire de ce rendez-vous cycliste. Difficile de savoir qui remportera ce 53e volet tant la concurrence est rude.

C’est la première fois que 11 équipes World Tour, avec beaucoup de leaders emblématiques, seront présentes sur notre épreuve. 

Frédéric Maistre, Responsable des événements du groupe Nice-Matin

En lice pour cette compétition portée par le Groupe Nice-Matin, on trouvera notamment Vincenzo Nibali, ancien vainqueur du Tour de France, d’Italie et d’Espagne, Geraint Thomas, vainqueur de Tour de France 2018, ou encore Nairo Quintana, qui a remporté la dernière édition de la course.

Ce dernier a subi une opération des deux genoux à l'intersaison. Le Colombien estime qu'il ne retrouvera pas sa forme avant le milieu de saison et laissera le rôle de leader de sa formation à l'Italien Diego Rosa.

Pinot, Molard...

Sans prétention au classement général, le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) fera aussi sa rentrée. Pinot, vainqueur en 2019 sur l'ex-Tour du Haut-Var, n'a plus couru depuis son abandon après la deuxième étape de la Vuelta le 21 octobre. Mais le grimpeur de Mélisey (Haute-Saône) a annoncé sa participation "pour aider le groupe" et l'équipe de Marc Madiot misera plus sur David Gaudu, Valentin Madouas ou l'Antibois Rudy Molard.

Nous l'avions rencontré il y a un an sur les routes des Alpes-Maritimes lors de ses entraînements :

Les Azuréens dans la course : Rudy Molard (Groupama-FDJ), l’espoir niçois Clément Champoussin (AG2R Citroën Team) et le Cannois qui disputera sa première course chez les professionnels Andréa Mifsud (Swiss Racing Academy).

Des conditions particulières

Si cette course fait désormais partie du patrimoine sportif français et international, l’édition 2021 prend une résonance particulière en raison du contexte sanitaire. Cet événement, qui réunit toutes les générations de passionnés, est organisé dans des conditions exceptionnelles cette année. Les zones de départ et d‘arrivée seront à huis clos afin d’éviter tout risque de contamination des coureurs.

Qui succèdera à Nairo Quintana, vainqueur de la 52e édition ? Réponse sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur dimanche 21 février 2021 dès 14.30.

Point circulation :

Circulation interdite ce dimanche 21 février sur les routes suivantes :

- de 15h à 16h30 sur la RD 22, entre la chapelle St- Sébastien et le col St-Pancrace ;

- de 7h à 19h, sur la RD 2204, entre les agglomérations de Pont de Peille et de le Pointe de Blausasc.

Les routes seront rouvertes à la circulation après le passage de la voiture balai.

Infos pratiques :

Tour des Alpes-Maritimes et du Var
19 au 21 février 2021
A suivre en direct les 20 et 21 février dès 14.30 sur :

Site de la course : ici
Page Facebook de l'événement : ici

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport partenariats événements sorties et loisirs cyclisme cyclisme sur route