• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Réchauffement climatique : transformer les déchets marins en vêtements, c'est possible

Des vêtements en plastique de mer recyclés, une nouvelle façon de s'habiller. En partenariat avec Thalassa. / © cc
Des vêtements en plastique de mer recyclés, une nouvelle façon de s'habiller. En partenariat avec Thalassa. / © cc

Des sacs et des vêtements 100% recyclés avec des « plastiques des mers ».
L’innovation d’une marque de prêt à porter durable disponible en ligne.

Par Anne-Corinne Moraine

Difficile de recycler du plastique qui a séjourné dans la mer plusieurs années. Il perd certaines de ses propriétés. Mais, c'est encore un excellent matériau pour des utilisations moins techniques, comme la fabrication de tissus et de vêtements. Javier Goyeneche, homme d’affaires espagnol, a justement réussi son pari : créer la première génération de produits recyclés, dotés de la même qualité que les produits non recyclés.
© France 3 Thalassa
© France 3 Thalassa

Vous savez que dans ce sac, il y a des filets de pêche recyclés ! Ce tissu est incroyable, infroissable et étanche.

© France 3 Thalassa
© France 3 Thalassa
En 2015, son entreprise Ecoalf  se lance dans le « recyclage  de l’océan».
Il fait appel à des pêcheurs pour récupérer tous les déchets et filets abandonnés en mer.
Rapportés à terre et triés, bouteilles, pneus et filets sont transformés en billes de plastique, puis en fibre textile, et enfin en vêtements ou accessoires : vestes, doudounes, chaussures, trousses de toilette ou sacs à dos sont en vente sur le site de la marque, à des prix allant d’une trentaine de dollars à près de 500 dollars pour les plus belles pièces.
En Espagne, 160 bateaux de pêche travaillent au quotidien avec Ecoalf.
La marque cherche à se développer dans tout le bassin méditerranéen.
© France 3 Thalassa
© France 3 Thalassa
Javier Goyeneche espère "collaborer avec d’autres pêcheurs dans le sud de la France, le sud de l’Italie, et en Afrique du Nord". L'invasion plastique dans les océans est telle que cette cette entreprise a de belles perspectives. Une initiative à multiplier dans tous les ports de France. 

 

Sur le même sujet

Expérience : comment se passe une submersion marine ?