• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Revue de presse : le gouvernement achète la paix sociale en faisant des cadeaux

Au sommaire de cette revue de presse : les gestes du gouvernement pour éteindre les incendies de la loi Travail, la mauvaise image de la France à l'étranger et la "culture du viol" au Brésil.

Par France 3 Toutes Régions

"Donnez-leur du pain et des jeux" disaient les empereurs romains pour calmer la colère du peuple et s’attirer ses bonnes grâces. Le gouvernement, lui, a décidé de mettre la main à la poche pour chercher la paix sociale explique Le Monde. Enseignants, chercheurs, intermittents ou cheminots : l’Etat multiplie les gestes pour éteindre les incendies et préparer 2017. 

Seulement voilà, ces cadeaux vont coûter cher s’inquiètent Les Echos : 4 milliards d’euros cette année pour les dépenses nouvelles. C’est ce qui était prévu dans le budget 2016 mais l’addition va s’alourdir en 2017. 

Concernant la loi Travail qui plonge la France dans la crise, L’Humanité croit connaître "l’objectif caché" du gouvernement dans cette affaire. Selon le quotidien, il s’agit tout simplement de pouvoir baisser les salaires et c’est le fameux article 2 de la loi sur "l'inversion de la hiérarchie des normes" qui le permettra. 

Le conflit qui agite la France est très néfaste pour son image à l’étranger, déplore Le Figaro. Selon l’éditorialiste Yves Thréard, nous sommes devenus "un pays du temps jadis", arcbouté sur ses archaïsmes. Non seulement la France n’attire plus mais elle devient "une nation de départ", écrit-il. 

De son côté, Libération a décidé de laisser la crise de côté pour s’intéresser à un sujet grave : le viol. Après l’Inde en 2012, c’est le Brésil qui se voit confronté à une affaire de viol collectif d’une rare violence. La victime est une jeune fille de 16 ans, agressée à Rio par une trentaine d’hommes qui ont filmé la scène avec leur téléphone. Et "ce n’est pas un cas isolé" précise une représentante de l’ONU : la société brésilienne étant machiste et misogyne, il existe là-bas une "culture du viol". 


A lire aussi dans la presse régionale : 


Les intempéries font à nouveau la Une de plusieurs titres régionaux, à l'image de Nord Eclair, Le journal du Centre ou encore La Voix du Nord qui publie une photo d'habitants piégés par les eaux. La commune de Bruay-la-Buissière est particulièrement touchée par les inondations. 
France 3 Nord Pas-de-Calais publie la vidéo d'un habitant qui a piloté un drone pour capter des images aériennes saisissantes. Depuis le ciel, l'étendue des inondations qui ont touché Bruay-la-Buissière est impressionnante. 

Sud-Ouest consacre sa Une à l'inauguration de la Cité du vin, hier à Bordeaux, en présence de François Hollande et du maire de la ville, Alain Juppé. 
Une inauguration que les téléspectateurs ont pu suivre en direct sur France 3 Aquitaine, lors d'une émission exceptionnelle. L'occasion de revenir sur les grandes étapes de la construction de cet espace unique au monde qui sera un phare pour les cultures du vin dans le monde entier.

Le Petit Bleu, lui, revient sur l'évacuation de zadistes qui s'opposaient à un projet de zone économique à Sainte-Colombe-en-Bruihlois, près d'Agen, et qui squattaient les lieux depuis la fin 2014. 
Près de 500 militaires ont été mobilisés sur cette opération pilotée par la préfecture du Lot-et-Garonne, précise France 3 Aquitaine. Les gendarmes étaient accompagnés des pompiers et d'un hélicoptère qui survolait la zone. L'autoroute A62 étant tout proche, elle a été partiellement coupée le temps de l'évacuation, créant de grosses difficultés de circulation.

Sur le même sujet

Un Tour de France pour sensibiliser à la BPCO, une maladie respiratoire