Cet article date de plus de 5 ans

SIA 2016 : des visites en Periscope, une première pour France 3 au Salon de l'agriculture

Quand France 3 explore l'usage des nouvelles applications pour mobiles, c'est l'occasion d'aller à la rencontre d'un nouveau public que l'on ne retrouve pas sur nos antennes

Tester les nouveaux outils du web quand c'est possible

Se promener dans les allées du Salon avec en mains un smartphone et un micro permet à notre équipe web de créer du contenu depuis plusieurs années déjà. La technologie évolue, et grâce aux nouvelles applications smartphone de type Meerkat ou Periscope, il est maintenant possible de diffuser des images en direct.

La valeur ajoutée : l'illusion d'ubiquité pour la personne qui regarde, souvent dans l’intimité sur l’écran de son smartphone, et la discussion entre le spectateur et le reporter. Les spectateurs peuvent aussi interagir sur l’écran.
Le côté négatif : le public est parfois là pour se défouler et proférer des insultes. Passent les wesh et autres lol, il faut parfois bloquer les trolls en pleine diffusion pour stopper les propos inacceptables.

Une promenade en Periscope qui a rassemblé quelques amoureux des ânes :

Rencontre avec des ânes et leurs éleveurs en Periscope

qui en ont profité pour être créatifs sur leurs comptes Twitter par exemple avec des captures d'écran :

 

Tout savoir sur un fromage de Touraine avec la Commanderie de Sainte-Maure de Touraine

Le fromage de Touraine


Periscope du premier jour “sur la trace de François Hollande” :

Le premier jour du Salon, le président de la République était arrivé très tôt, accompagné d’un impressionnant service d’ordre. Très vite les spectateurs en direct demandent à le voir. C’est le début du suspense : va-t-on réussir à le trouver ?

Sur les traces du président au Salon

Une communauté se crèe pendant le direct et une fois les trolls éliminés ce petit monde s'adresse au reporter, s'étonne de trouver France3 sur Periscope, s'étonne même de l'âge de la reporteure : "t'es vieille !" et demande aussi des nouvelles de la chaîne : "pourquoi vous avez viré Lepers ?" et pour beaucoup sont plutôt contents de ce vent de modernité. L'audience est ici clairement issue du web, on distingue les jeunes qui "traînent" sans but précis et une population un peu plus âgée qui sait que les outils du web sont des promesses de marketing. Les uns comme les autres enrichissent la discussion avec des commentaires sympathiques ou réfléchis.

Revoir nos Periscope du Salon de l'agriculture

Les vidéos qui sont hébergées sur des plateformes dédiées peuvent être regardées en replay mais il faut avouer que c'est bien le direct qui donne le plus d'intérêt à l'exercice.
Les premiers Periscope de France3 au Salon
Les Periscope des jours suivants

Un avenir qui se dessine :

La page Facebook de France 3 Normandie a réalisé son premier direct sur Facebook le samedi 27 février. L'expérience a été reproduite avec succès les jours suivants. Les équipes comparent déjà les nouveaux usages : c'est bien dans l'esprit du web de tester un outil et de faire évoluer les pratiques en fonction de l'expérience acquise. Le comparatif montre que Facebook est moins gourmand en bande-passante que son concurrent de Twitter (Periscope appartient à Twitter). Ce qui s'est dessiné pendant ce #SIA2016 (Salon de l'agriculture) permet de commencer à imaginer une nouvelle manière d'informer et de communiquer, vers toute une génération qui a fui la télé.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie