Pass vaccinal : pour, contre ou absent ? Comment a voté votre député en Franche-Comté ?

Publié le Mis à jour le

Dimanche 16 janvier, les députés ont adopté le pass vaccinal à l'Assemblée nationale. Ultime feu vert pour ce texte qui devrait rentrer en application autour du 20 janvier pour lutter encore plus contre l'épidémie de Covid-19 en France. Qui a voté pour, contre ? Qui était absent ? Voici le détail du vote de vos élus.

Après deux semaines de débats houleux, le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a été adopté par les députés. C’était la troisième fois que le texte venait en lecture à l'Assemblée nationale. Le texte a été voté avec 215 voix pour (celles de la majorité, des deux tiers des LR et d'une minorité des socialistes), 58 voix contre (dont la gauche de la gauche, les UDI et le RN, et trois dissidents LREM) et 7 abstentions. L'Assemblée nationale compte 577 députés. Beaucoup n’étaient donc pas présents en ce dimanche.

Les députés de Franche-Comté nombreux à être absents

5 pour, 7 absents. Voici le décompte du vote ou non vote de vos élus. Sans surprise, les élus de la majorité présidentielle ont voté pour sauf Fanette Charvier et Danièle Brulebois, députées du Doubs et du Jura qui n’étaient pas présentes.

À droite, c’est absence toute. Aucun député de Franche-Comté n’a pris part au vote.

Les députés du Doubs

  • Eric Alauzet (LREM) = pour
  • Frédéric Barbier LREM) = pour
  • Fannette Charvier LREM) = absente
  • Annie Genevard (LR) = absente
  • Denis Sommer LREM) = pour

Les députés de Haute-Saône

  • Barbara Bessot-Ballot (LREM) = pour
  • Christophe Lejeune (LREM) = pour

Les députés du Jura

  • Danielle Brulebois LREM) = absente
  • Marie-Christine Dalloz (LR) = absente
  • Jean-Marie Sermier (LR) = absent

Les députés du Territoire de Belfort

  • Ian Boucard (LR) = absent
  • Michel Zumkeller (UDI) = absent

Comment ont voté les autres députés, voici la réponse dans cet article de franceinfo

Pass vaccinal, ça va changer quoi ?

Avec le pass vaccinal, il ne sera plus possible de présenter un test négatif pour avoir accès à certains lieux du quotidien, pour pratiquer des activités de loisirs ou utiliser les transports interrégionaux. Seul un schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois sera valable.

Dans votre vie quotidienne, le pass vaccinal sera nécessaire donc pour aller au restaurant, au cinéma, prendre le train, se rendre à un salon professionnel, pratiquer votre activité sportive ou culturelle. Là où le pass sanitaire était exigé, le pass vaccinal sera désormais demandé.

Le gouvernement espère une mise en œuvre du pass vaccinal autour du 20 janvier. Le pass vaccinal sera exigé à partir de l’âge de 16 ans. Pour les enfants de 12 à 15 ans, le pass sanitaire seul sera demandé.

Deux recours différents devant le Conseil constitutionnel sont prévus à gauche, pour garantir le respect des "libertés fondamentales", ce qui devrait repousser de quelques jours la promulgation. Le pass vaccinal aurait du entrer en vigueur au 15 janvier, c'était l'objectif du gouvernement face à la déferlante de cas de variants Omicron.