Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Haute-Loire: le conservatoire national botanique, un laboratoire de la flore

Le conservatoire national botanique du Massif-Central prépare l'été  / © Elodie Brot-Monnier
Le conservatoire national botanique du Massif-Central prépare l'été / © Elodie Brot-Monnier

La saison d’été se prépare au conservatoire national botanique du Massif Central de Chavaniac Lafayette, en Haute-Loire. Dès le début du mois de juin, ce jardin, qui conserve et observe la flore des territoires du massif central depuis 20 ans, partagera ses connaissances avec le public. 

Par V. Riffard

Au conservatoire national botanique du Massif Central de Chavaniac lafayette, la nature s'éveille. Dans ce jardin extraordinaire, 400 espèces sauvages sont conservées, issues de tous les milieux naturels qu’offre le Massif Central.

En une visite, il permet aux amateurs de découvrir la biodiversité de dix départements, réunie sur 4 hectares. L'objectif du jardin, se laisser contempler mais pas seulement. "On fait des tests sur des semences, on mesure le taux de germination et ensuite on réimplante ces plantes, soit directement en milieu naturel, soit ici, cultivées dans les jardins", explique Christophe Legivre, jardinier du conservatoire botanique.

Depuis 20 ans, le conservatoire naturel permet d'alimenter ainsi les inventaires floristiques par territoire et identifie les espèces menacées ou inconnues.
"On a des carnets de botanistes, de la matière d'herbier, de la bibliographie des vieilles flores et tout ça nous permet de savoir où était situées les plantes autrefois. Notre travail, c'est d'actualiser la connaissance et peut-être de trouver de nouvelles plantes, poursuit Philippe Antonetti, référent scientifique flore au conservatoire botanique.
Enfin, le conservatoire surveille les espèces invasives exotiques comme l'ambroisie.
Le conservatoire national botanique du Massif Central de Chavaniac lafayette en Haute Loire prépare la saison d'été
Reportage: Elodie Brot-Monnier, Bruno Livertoux; montage: Gilles Malfray Intervenants: Christophe Legivre, jardinier du conservatoire botanique; Philippe Antonetti, référent scientifique flore au conservatoire botanique






Sur le même sujet

Les réactions dans le Puy-de-Dôme après la nomination du Premier Ministre

Près de chez vous

Les + Lus