Installée à Pont-Evêque en Isère, la PME Citaf exporte ses citernes dans des camps humanitaires

© Xavier Schmitt
© Xavier Schmitt

À Pont-Evêque, près de Vienne en Isère, la PME Labaronne-CITAF fabrique des citernes souples depuis 50 ans. Elle est née grâce à un brevet inédit à l'époque et s'est développé avec l'essor des besoins en eau, notamment dans les zones de conflit ou de catastrophe naturelle.

Par AR /Xavier Schmitt

Les citernes souples occupent les 35 salariés de Labaronne-CITAF. Comme les commandes envoyées à l'entreprise n'arrivent que 10 à 15 jours à l'avance, voire 48 heures en cas d'urgence, ils doivent être particulièrement réactifs. 

Destinés aux organisations humanitaires, les kits d'urgence contiennent une citerne pliable et l'outillage pour l'installer. Ce qui permet d'apporter rapidement l'eau potable et l'assainissement dans les zones de conflit ou dans les pays touchés par des catastrophes naturelles.

"Le matériel est acheminé très rapidement. Une fois arrivé sur place, chaque kit est positionné dans le camp pour ensuite apporter de l'eau propre à la population" explique Elisabeth Neyrand, commerciale au sein de la société. 

Sur l'immense plateau du site, plus de 3000 citernes souples sont fabriquées chaque année. Après la coupe des tissus synthétiques, les pièces sont assemblées par une procédé utilisant des micro-ondes, pour créer des citernes pouvant contenir de 30 à 2000 m3 d'eau.  

À Pont-Evêque, en Isère, la PME Citaf fête ses 50 ans
Intervenante : Elisabeth Neyrand, commerciale société Labaronne-Citaf, Thomas Sénéclauze, Directeur de production société Labaronne-Citaf, Benoît Balandras, Directeur général société Labaronne-Citaf Equipe: SCHMITT Xavier, CERONI Franck, MUAMBA Virginie

"Aujourd'hui, les besoins en eau ne font que croître, avec les problèmes de sécheresse dans la zone sub-saharienne, et on a une réponse qui correspond tout à fait à ce que cherchent les gens. On stocke de l'eau à l'abri des contaminations et de l'évaporation" explique Benoit Balandras, le directeur général de l'entreprise.

En plus d'un usage lors des crises humanitaires, les citernes produites par l'entreprise sont aussi vendues pour la défense contre les incendies et l'agriculture. 
 

Sur le même sujet

Commémoration 11 novembre lycée Champollion de Grenoble

Près de chez vous

Les + Lus