Une nouvelle agence économique pour Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de Région Laurent Wauquiez (LR), aux côtés de Jean-Dominique Senard, président de Michelin, lors de la présentation de la nouvelle agence économique d'Auvergne Rhône-Alpes. C'était le 18 mai 2017 à Lyon. / © Jeff Pachoud/AFP
Le président de Région Laurent Wauquiez (LR), aux côtés de Jean-Dominique Senard, président de Michelin, lors de la présentation de la nouvelle agence économique d'Auvergne Rhône-Alpes. C'était le 18 mai 2017 à Lyon. / © Jeff Pachoud/AFP

La Région a officiellement présenté jeudi 18 mai la nouvelle agence économique chargée d'aider les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes. Une agence unique qui reprendra les activités de 16 structures existantes. Elle devrait être opérationnelle au 1er septembre.

Par Sandrine Montero avec AFP

Aides à l'investissement, accompagnement des startups, exportation, innovation, formation, apprentissage... Autant de leviers pour soutenir le tissu économique d'Auvergne-Rhône-Alpes et promouvoir le développement des entreprises.

Des services regroupés bientôt au sein d'une agence unique, qui remplacera diverses structures déjà existantes, à l'échelon départemental ou régional. Concrètement, "chaque chef d'entreprise aura un interlocuteur unique au sein de cette agence qui instruira ses demandes de financement", résume l'AFP, qui relève aussi qu'elle "n'a pas réussi à attirer la métropole de Lyon, dirigée par les socialistes".


Un guichet unique doté de 100 millions d'euros


Cette nouvelle entité "tout-en-un", "calquée sur le modèle allemand" a été présentée jeudi 18 mai à Lyon par le président du Conseil Régional (LR) Laurent Wauquiez et Jean-Dominique Senard, le président du groupe Michelin, dont le siège est à Clermont-Ferrand.

Tous deux co-président l'agence qui sera pilotée par un directoire avec, à sa tête, le patron d'une entreprise lyonnaise, Gérard Guyard de Gravotech. Le siège sera à Lyon, mais la structure aura des relais sur le territoire, notamment dans les départements auvergnats.

100 millions d'euros par an, c'est le montant qui devrait être alloué à cette agence régionale pour aider les entreprises. Elle s'appuiera sur environ 200 collaborateurs, avec un budget de fonctionnement de l'ordre de 10 millions d'euros.


"Nous souhaitons répondre aux besoins de toutes les entreprises : PME, ETI ", a notamment tweeté Laurent Wauquiez qui espère "accompagner 10 000 entreprises par an" et "faire émerger des champions régionaux". La région Auvergne-Rhône-Alpes souhaite ainsi passer la barre des 3000 entreprises de taille intermédiaire (ETI) et incuber 150 startups par an.

"Nous voyons dans la création de l'agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises tout d'abord une opportunité de sécuriser et développer l'emploi dans la région. Cette agence est en effet au service du développement de notre territoire, elle va permettre d'en développer l'attractivité, pour le plus grand bien de ses entreprises, de ses habitants, de son économie", estime pour sa part le patron de Michelin, Jean-Dominique Senard.

L'agence devrait être opérationnelle au 1er septembre.

Sur le même sujet

Zest "fabrique" de l'eau

Près de chez vous

Les + Lus