Deux Hollandais décédés et un autre disparu après une avalanche à Valfréjus, en Savoie

© Céline Aubert / France 3
© Céline Aubert / France 3

Trois snowboardeurs hollandais restaient introuvables mardi 7 mars à la station de Valfréjus, en Savoie. Des recherches ont été menées par hélicoptère et le corps de deux d'entre eux a été retrouvé à la surface d'une piste couverte par une avalanche. Le troisième est toujours recherché.

Par Quentin Vasseur

Trois snowboardeurs de nationalité néerlandaise ont été emportés dans une avalanche dans le couloir du Seuil à Valfréjus (Savoie) mardi 7 mars. Leur groupe, composé de jeunes de 20 à 25 ans, a été prévenu vers 16 heures de leur disparition, et le PGHM de Modane a été alerté à son tour vers 20 heures. 

Les secours ont toutefois dû attendre que les conditions climatiques soient favorables, peu après 21 heures, pour démarrer les recherches par hélicoptère sur ce secteur de hors-piste, où il est tombé un mètre de neige en deux ou trois jours.

Un premier corps a été retrouvé hier soir à la surface d'une piste couverte par une coulée d'avalanche.

Un second corps a été retrouvé à 16 heures grâce au flair des chiens, ce mercredi après-midi. Selon les secours, il y a de fortes chances pour que le troisième snowboardeur, dont la trace a été également sentie, soit également décédé. Une cinquantaine se personnes est encore sur les lieux.



Les recherches interrompues cette nuit


Les recherches ont dû être interrompues faute de visibilité à minuit. Elles ont repris ce mercredi à 7h30, avec un dispositif d'une cinquantaine de gendarmes, accompagnés du Groupe d'aguerrissement en montagne (GAM). De nouveaux hélicoptères ont décollé cet après-midi.


La zone de l'avalanche survolée en hélicoptère : 

Avalanche de Valfréjus : survol de la zone en hélicoptère
Pilote : Franck Charlet - France 3 Alpes

Ce matin, les secours ont évalué les risques liés aux recherches et dégagé des voies annexes afin de permettre à l'hélicoptère de se poser sans déclencher de nouvelle coulée. Les chiens pisteurs ont également été mobilisés, sans succès. Cet après-midi, une quinzaine de travailleurs de la station se sont portés volontaires pour participer aux recherches, chaussés de raquettes.

Vers 17h30, les secours s'apprêtaient à interrompre les recherches pour évacuer la cinquantaine de personnes (gendarmes, pisteurs de la station, militaires du GAM...) avant la tombée de la nuit. 

Les recherches devraient reprendre jeudi 9, avec le renfort des gendarmes de l'Isère et de la Haute-Savoie.


Reportage Céline Aubert, Marion Feutry et Clémentine Fayolle
L'avalanche mortelle de Val Fréjus
Intervenants : Commandant Jean-Pierre Mirabail Commandant du PGHM de Savoie, Sacha Bayle Skiman de la station de Valfréjus, Yann Chaboissier Directeur de l'Office du Tourisme

Dans un communiqué, la préfecture de Savoie appelle jusqu'à vendredi les skieurs à "une extrême prudence (...) pour la pratique de toutes les activités de montagne, particulièrement celle du ski hors-piste, totalement déconseillée."

Selon Météo France, le risque d'avalanche est toujours au niveau 4 sur les massifs savoyards.

Les trois hommes "étaient à priori de bons [snowbordeurs], mais sans doute pas très conscients des risques très importants depuis deux jours" explique Morgan Tanguy, le sous-prefet de Saint-Jean-de-Maurienne.  "Les conditions de secours ont été très difficiles hier soir. Les hommes du PGHM ont pu récuperé l'un de nos hommes, décédé. Les deux autres sont à priori ensevelis sous la neige" poursuit-il. 


Avalanche de Valfréjus : Morgan Tanguy Sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne

Les autres membres du groupe d'étudiants auquel appartenaient ces trois jeunes repart aujourd'hui aux Pays-Bas.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jules Cluzel prépare les 24 heures du Mans moto

Près de chez vous

Les + Lus