Le Mesnil-Thébault : la ligne à haute tension condamnée pour avoir rendu malade les vaches

Une première en France, la Cour d'appel de Caen vient de condamner le réseau électrique RTE pour les nuisances subies par un éleveur de vaches laitières. Une ligne à très haute tension a rendu les vaches malades, elles produisaient trop de  globules blancs, du coup un lait de moins bonne qualité.

  • France 3 Normandie
  • Publié le , mis à jour le
La ligne a très haute tension est située à proximité de l'exploitation laitière.

La ligne a très haute tension est située à proximité de l'exploitation laitière.

Thierry Charuel aujourd'hui n'a plus de vaches dans son exploitation. Elles sont toutes parties. Il ne pouvait plus vendre son lait. Sa qualité était trop dégradée. Le système immunitaire des bovins tournait à plein régime à cause d'une ligne à très haute tension située à proximité.
Pour la première fois une cour d'appel en France reconnaît un "lien de causalité"  entre la maladie des vaches et la ligne à très haute tension de RTE, le réseau de transport d'électricité. Le taux de globules blancs dans le sang des vaches était trois fois supérieur à la norme. Dans son arrêt, la Cour d'appel de Caen confirme que "cette anomalie est admise comme une conséquence possible de perturbations électriques".
RTE doit verser 37024 Euros de dommages et intérêts à Thierry Charuel. Loin des 1 Millions 700 000 Euros demandés pour délocaliser son exploitation…
En décembre 2012. Thierry Charuel avait dû vendre son troupeau d'une soixantaine de vaches. Aujourd'hui, sa stabulation est à l'abandon et sert uniquement à entreposer du bois. Il s'est reconverti dans les céréales mais il ne possède pas assez d'hectares pour assurer un revenu décent.

Le reportage de JB Pattier et J Hamard. Interviennent Maitre Gervais MARIE-DOUTRESSOULLE avocat de l'agriculteur et Thierry Charuel, agriculteur et l'avocat de RTE par téléphone.
La ligne électrique condamnée pour avoir fait tourner le lait

RTE condamnée pour la première fois par une cour d'appel quant aux nuisances suibies par un agriculteur dans la Manche.  -  France 3 Normandie  - 

 

  • Maïs : une récolte 2016 peu enthousiasmante

    Après la très mauvaise récolte de blé, les agriculteurs se sont lancés, ces derniers jours, dans l'ensilage du maïs. Le bilan est déjà mitigé car la météo a perturbé la bonne croissance du maïs.

    Mis à jour le 22/09/2016
  • Un Manchois au Mondial 2016 de Labour

    Samuel Capelle, un agriculteur normand de Guéhébert (50), défend les couleurs de la France du jeudi 8 au dimanche 11 septembre 2016, à Crockey Hill en Angleterre, pour les championnats du Monde de Labour. 

    Mis à jour le 08/09/2016
  • Les éleveurs font plier Carrefour

    L'action nationale de mercredi a payé : le principal syndicat d'éleveurs, la FNB, a obtenu un accord avec Carrefour pour une meilleure rémunération des producteurs. A Caen, une action avait été menée à Mondeville. 

    Mis à jour le 08/09/2016
les + lus
les + partagés