publicité

Manche: une vidéo de Pirou, "le village fantôme" fascine les medias et les internautes

Au cœur du cotentin, le village de Pirou est devenu célèbre sur la toile, grâce à une vidéo tournée avec un drône. Elle a postée sa vidéo sur Vimeo, il y a plus de 11 mois, ce petit film consulté plus de 100 mille fois est la star du net et des medias.

  • Par Elise Ferret
  • Publié le , mis à jour le
Les Inrocks, Le Point, Konbini, ont emboité le pas des médias régionaux comme Côté Manche ou la Manche Libre...La vidéo a été reprise sur de nombreux sites internet d'information. Selon nos confères de Normandie Actu, celui qui a réalisé la vidéo se nomme Thibault Beguet. C'est un trentenaire originaire de Coutances. Il a eu l’idée de filmer le “village fantôme” car il a passé son enfance dans ce département. 

Les images aériennes sont accompagnées de ce texte: "au coeur du Cotentin, surplombant la mer, un étrange et intriguant paysage décontenance le promeneur. Juste derrière la place du marché d'une petite et tranquille station balnéaire, des dizaines de villas à la construction avortée, posées à même le sable, parsèment un espace qu'on imaginerait facilement paradisiaque. Les graffeurs et artistes en ont fait leur support, donnant sa vie à un lieu qui n'en a pas eu."

 

La vidéo de la boîte production Andia

 

Pirou


Le "village fantôme": un fiasco immobilier

Le village de vacances "Aquatour", un complexe "de luxe" est construit en 1990 par des promoteurs immobiliers. En 1992, tout s'arrête, en raison d’une mauvaise gestion et d'une faillite des entrepreneurs selon la maire actuelle du village Noëlle Leforestier que nous avons contactée au téléphone. L'élue est revenue aux affaires cette année, elle était à la tête de la commune de 2001 à 2008.

Les banques ne voulaient plus prêter d'argent, de nombreux artisans ont fait faillite. 75 maisons et un hôtel devaient être bâtits. La construction presque aboutie n’a jamais été achevée. Le raccordement à l’eau et à l’électricité ne s’est jamais fait. Les résidences n’ont jamais été habitées. Les lieux ont été exposés aux pillages des passants.

Depuis lors, de nombreux projets ont été évoqués par les différents maires de Pirou. La destruction s'avère coûteuse. Elle est évaluée à un million d'euros minimum.  Aujourd’hui la commune est à la recherche de nouveaux investisseurs pour un projet innovant axé sur le tourisme.

Reportage Lucie Denechaud et Quentin Cesar

Pirou le célèbre village fantôme

Françoise Pavard: photographe amateur
Noëlle Leforestier: maire de Pirou
 

les + lus
les + partagés