En dix ans, les coopératives d'emploi et d'activité ont fait leur preuve

Créer sa propre activité, la tester, tout en étant accompagné, c'est ce que proposent les coopératives d'activités et d'emploi.  Il en existe 9 en Bretagne. Celle des Cotes d'Armor fête ses 10 ans. L'occasion de mettre à l'honneur ce concept original qui se distingue par ses performances.

  • Par Stéphane Grammont
  • Publié le
Dans un atelier de la coopérative d'emploi et d'activité des Côtes d'Armor

Dans un atelier de la coopérative d'emploi et d'activité des Côtes d'Armor

Apprendre à élaborer un devis, c'est l'atelier du jour à la coopérative d’activité et d’emploi des Côtes d'Armor, dont les locaux sont à Plérin. C’est concret, et idéal pour Jérémy, jeune charpentier. Il est venu notamment acquérir à la coopérative les outils pour monter son entreprise. "Il y a effectivement cet accompagnement et des discussions qui sont riches au sein du groupe" témoigne-t-il.

Jérémy pourra suivre ces ateliers collectifs, mais aussi bénéficier d’un accompagnement individuel, même si le groupe est une des clés du concept.

Chacun profite du parcours des autres candidats, comme du soutien des plus expérimentés.

"C’est très inspirant de voir comment chacun aborde son activité" témoigne Joëlle, "et l’accompagnement que l’on a rassure beaucoup".

La coopérative permet en outre de bénéficier d’un statut de salarié. De quoi se lancer en toute sécurité.

Depuis 10 ans, sur environ 600 personnes ayant bénéficié du dispositif, les deux tiers ont un emploi. Près de la moitié créé son entreprise.

92 % des entreprises vivent toujours après 3 d'existence.
La coopérative d'emploi des Côtes d'Armor fête ses 10 ans

Nathalie Rossignol/Catherine Bazille

 

  • Chômage : hausse de 0,4% fin août en Bretagne

    Les chiffres du chômage pour le mois d'août sont mauvais en France, avec 1,4% de demandeurs d'emploi de plus qu'en juillet. La Bretagne n'échappe pas à cette hausse, avec 152 000 chômeurs de catégorie A (sans activité) fin août, soit 0,4% d'augmentation par rapport à juillet.

    Mis à jour aujourd'hui à 20h25
  • SNCF : 14 nouveaux conducteurs recherchés en Bretagne

    Qu’on se le dise, la SNCF recrute ! 10 000 emplois en 2016 dont 1 000 conducteurs de train. Avec le lancement de nouvelles lignes LGV et TER mais, aussi de très nombreux départ à la retraite, le job vous intéresse, c'est le moment de postuler. Une formation débute au mois de novembre à Rennes.

    Mis à jour le 23/09/2016
  • Saint-Grégoire : le futur Burger King recherche des équipiers

    Alors que la chaîne de restaurant Burger King prévoit son implantation à Saint-Grégoire (35) d'ici la fin 2016, le recrutement continue. 50 postes d'équipiers sont encore à pourvoir sur les 100 annoncés.  

    Mis à jour le 21/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Travaux au collège Théophile Briant à Tinténiac (35)

Poussée démographique oblige en Ille-et-Vilaine, les effectifs de collégiens augmentent fortement. Outre l'annonce de la création de trois nouveaux collèges dans le département pour 2020, on rénove et on pousse les murs comme on peut dans les établissements existants. 22 chantiers sont en cours ou au programme pour les années à venir. Nous sommes allés voir le chantier le plus important du département, celui du collège de Tinténiac, entre Rennes et Saint-Malo. Intervenants : Philippe Geoffroy, principal du collège Théophile-Briant - Stéphane Hubert, Directeur des bâtiments - département d'Ille-et-Vilaine - Jade, 13 ans, élève de 4ème - Nina, 14 ans, élève de 3ème

Reportage : K. Veillard - J.M. Piron

les + lus
les + partagés