Rennes : la mairie désinstalle la messagerie Outlook... et économise 500 000 € !

© AltoPress / MaxPPP
© AltoPress / MaxPPP

La mairie de Rennes vient d'économiser 500 000 euros en ne renouvelant pas les licences des messageries Outlook installées sur les ordinateurs des agents.

Par Baptiste Galmiche

Économiser de l'argent... sans rien faire. La mairie de Rennes vient de conserver 500 000 euros en désinstallant du logiciel de ses agents Outlook, le logiciel de messagerie de Microsoft, et en installant un produit gratuit. L'économie réelle est de 700 000 euros, à laquelle il faut retirer 200 000 euros de frais de migration vers le nouveau logiciel (transferts de fichiers, installation et adaptation aux besoins de la mairie).

Désormais, les agents de la Ville devront travailler avec un autre programme. Mais pas de panique, "on retrouve exactement les mêmes fonctionnalités, voire meilleures", rassure Laurent Hamon, conseiller municipal de Rennes délégué au numérique.

En finir avec "l'écosystème Microsoft"


"Les logiciels de Microsoft ne sont pas mauvais ! Mais ils fonctionnent tous ensemble et exclusivement entre eux. Il est souvent difficile de les faire dialoguer avec d'autres logiciels non Microsoft", souligne-t-il. Il s'agit de "l'écosystème Microsoft" : utiliser Microsoft incite à utiliser Microsoft.

"Les codes sources [le langage informatique qui façonne le programme] des logiciels open source sont accessibles et modifiables. Nous pourrons donc adapter ces programmes aux besoins précis de la mairie", se réjouit M. Hamon. "C'est aussi un gage de fiabilité et de sécurité : nos informaticiens pourront mettre les mains dans le cambouis et adapter plus facilement les antivirus !"

Pas une première, pas une dernière


"Utiliser l'open source est un objectif inscrit dans le projet municipal de 2014." Outlook constitue une véritable avancée, mais les sites internet de la Ville de Rennes ainsi que certains autres logiciels fonctionnent déjà en licence libre.

À terme, l'objectif est également de passer tous les outils de bureautique en gratuit : traitement de texte, tableurs, etc. Le chantier est immense : une étude sera présentée d'ici à deux ans. L'économie, gigantesque, réalisée par le seul logiciel Outlook, peut laisser rêveur quant au gain que pourrait représenter ce nouveau chantier...

Sur le même sujet

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus