Tétraplégique, Jean d'Artigues s'élance dans une transat à la voile depuis La Trinité-sur-Mer

L'homme a 52 ans. Atteint de la maladie de Charcot, il sait que son espérance de vie diminue. Il a récolté des fonds pour traverser l'Atlantique à la voile, et faire parler de sa maladie avec ce projet, "une transat dans un fauteuil".

Jean d'Artigues va quitter la Trinité-sur-Mer ce samedi après-midi pour réaliser un vieux rêve: traverser l'Atlantique à la voile.
Jean d'Artigues va quitter la Trinité-sur-Mer ce samedi après-midi pour réaliser un vieux rêve: traverser l'Atlantique à la voile. Il part sur un catamaran, accompagné de trois "marins soignants" et de deux skippers, mais veut "être un équipier pas tout à fait comme un autre mais un équipier comme un autre quand même : capable de participer à la vie du bord, et non pas d'avoir cinq personnes autour de moi en assistance permanente".

Il a récolté 56 000 euros auprès 335 donateurs, afin notamment d'adapter le voilier à sa condition, afin qu'il puise, grâce à l'electronique, gérer la trajectoire du bateau.

Vous pourrez suivre ses pérégrinations sur son blog.






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société voile sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter