La difficulté pour les parents d'enfants handicapés de trouver des structures en Centre-Val de Loire

© FM - F3 Centre VDL
© FM - F3 Centre VDL

C'est un problème de plus en plus fréquent pour les parents d'enfants handicapés. La difficulté pour eux de trouver des places dans les structures spécialisées. Exemple dans le Loiret, les parents de Louise, 6 ans ne sont pas certains de pouvoir lui trouver une place à la rentrée prochaine.

Par F.Marcel avec A.Darblade

Sous l'acronyme IME se cache les instituts médico éducatif. Il y en a 50 dans la région Centre-Val de Loire. Ils peuvent accueillir plus de 3000 enfants handicapés moteurs et mentaux. Ils font partie de la grande famille des établissements médico-sociaux comme les établissements pour polyhandicapés ou encore les instituts d'éducation sensorielle.

La vraie différence, c'est leur côté généraliste. Ils scolarisent 4 catégories d'élèves :  

© F3 Centre-VDL
© F3 Centre-VDL

Les IME les accueillent à temps plein ou à temps partiel puisque certains enfants, c'est le cas d'ailleurs de Louise que l'on voit dans le reportage ci-dessous, font leur scolarité plusieurs demi-journées par semaine dans des écoles classiques.
Ces IME accompagnent les enfants dans leur scolarité et aussi de façon paramédicale, avec un accès à des orthophonistes, kinés ou des psychomotriciens. Un vrai plus qui permet à ces enfants de progresser et de développer leurs capacités et le vivre ensemble aussi.


Pourquoi les foyers de vie du Loiret sont-ils saturés ?


Dans le reportage vidéo ci-dessous, on voit que les IME sont saturés. Comment en est-on arrivé là ?

L'IME d'Orléans dont il est question, compte plus de 140 enfants sur liste d'attente pour une raison simple. Au delà de 20 ans, les élèves doivent quitter les IME pour intégrer des foyers de vie. le problème aujourd'hui, c'est qu'il n'y a pas assez de place dans les foyers de vie du département. Donc ces élèves de plus de 20 ans restent dans les IME et ne permettent pas de turn-over et donc d'intégrer les nouveaux arrivants dans des classes adaptées.

Pour le seul département du Loiret, 287 enfants handicapés attendent une place en IME. Cela signifie que près de 300 enfants sont soit scolarisés à mi-temps dans des écoles classiques si leur handicap leur permet, soit qu'ils ne sont pas scolarisés du tout.

La difficulté pour les parents d'enfants handicapés de trouver des structures en Centre-Val de Loire
C'est un problème de plus en plus fréquent pour les parents d'enfants handicapés La difficulté pour eux de trouver des places dans les structures spécialisées Exemple ce soir avec les parents de Louise âgée de 6 ans Ils ne sont pas certains de pouvoir lui trouver une place à la rentrée prochaine...  - France 3 centre VDL  - Isabelle Racine, Alain Heudes, Armelle Garreau

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Dans les coulisses de la Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép.4

Près de chez vous

Les + Lus