Jean-Pierre Sueur interpelle le Garde des Sceaux sur la prison de Saran

Juin 2016 - Le centre pénitentiaire de Saran (Loiret) est victime des inondations. 400 détenus ont été évacués vers les établissements de la région.  / © Fabienne Marcel - France Centre VDL
Juin 2016 - Le centre pénitentiaire de Saran (Loiret) est victime des inondations. 400 détenus ont été évacués vers les établissements de la région. / © Fabienne Marcel - France Centre VDL

Inondations, suicides, prise d'otage, grève... Jean-Pierre Sueur, le sénateur du Loiret, interpelle le ministre de la Justice au sujet de la situation préocupante de la prison de Saran. Ce dernier lui a donné une réponse par courrier, ce lundi 13 février. 

Par Flora Battesti

Le centre pénitentiaire de Saran, à Orléans, est dans la tourmente. Après les inondations au mois de mai-juin 2016, deux suicides dans une cellule le 28 décembre dernier et une prise d’otage le 1er janvier 2017, les surveillants du centre pénitentiaires avait entamé une grève, le 5 janvier.

Suite à ces évènements, Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, s'était rendu sur place pour rencontrer les représentants des personnels. Il a ensuite remis un courrier à Jean-Jacques Urvoas, ministre de la Justice, pour lui témoigner de ces dysfonctionnements. Ce dernier lui a répondu, ce mardi 13 février, et apporte des réponses au sujet des travaux nécessaires à la suite des inondations de la prison et des inquiétudes du personnel pénitentiaire.

Les travaux de la prison

Le ministre l'affirme : "1,6 million d'euros ont été mobilisés" pour "procéder au nettoyage des rez-de-chaussées des bâtiments affectés et des vides sanitaires ; installer des pompes d’évacuation plus puissantes ; repositionner des pompes du réseau incendie des rez-de-chaussées vers les premiers étages ; créer des canalisations afin de permettre, le cas échéant, le rejet des eaux dans le fossé périmétrique du déversement ; renforcer certains talus".

Jean-Jacques Urvoas ajoute que "des travaux complémentaires doivent néamoins être effectués "dans cette perspective, "l’agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) a été mandatée pour conclure un marché de maîtrise d’œuvre portant sur un diagnostic, des études et les travaux qui seront à réaliser." L'achèvement des travaux devraient s'effectuer d'ici la fin de l'année.

En réaction, Jean-Pierre Sueur explique qu'il sera "extrêmement vigilant à cet égard" et que les travaux devront permettre "d'éviter à l'avenir tout renouvellement des évènements subis en mai-juin derniers".

Les préoccupations des personnels

"Des mesures sont prises" qui permettront d'assurer l'efficacité du fonctionnement de la prison, informe le ministre. Et cela grâce à "la publication du poste de chef d'établissement" et aux deux nouveaux agents, actuellement en formation, qui rejoindront bientôt le pôle de rattachement d’extractions judiciaires (PREJ) d’Orléans, qui dispose de 16 agents.

"Mais évidemment, c'est la question de la surpopulation carcérale et la situation spécifique de Saran qui me préoccupent particulièrement", souligne Jean-Jacques Urvoas. Il explique que pour faire face aux conséquences de l’inondation, un certain nombre de places de centre de détention ont été réaffectées en place de maison d’arrêt.

A lire aussi

Sur le même sujet

Réouverture d'un commerce en zone rurale, près de Sancerre (Cher)

Près de chez vous

Les + Lus