Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Le projet de doublement du pont de Jargeau est relancé. Celà fait 20 ans qu'il fait débat dans le Loiret. Le futur ouvrage a pour objectif de réduire les nuisances liées au trafic routier. La réaction des opposants à la réalisation de cette infrastructure ne s'est pas faite attendre. 

  • Ch.Launay
  • Publié le , mis à jour le
15 000 véhicules empruntent chaque jour le pont qui relie Jargeau à St Denis de l'Hôtel (Loiret). Une saturation de trafic qui motive le doublement du pont en aval, selon le Département du Loiret. © F3

© F3 15 000 véhicules empruntent chaque jour le pont qui relie Jargeau à St Denis de l'Hôtel (Loiret). Une saturation de trafic qui motive le doublement du pont en aval, selon le Département du Loiret.

Plus 15 000 véhicules empruntent chaque jour le pont qui relie Jargeau à Saint Denis de l’Hôtel. Provoquant des embouteillages monstres aux heures de pointe. Pour désengorger le trafic, le conseil départemental du Loiret veut construire un deuxième pont. Une alternative qui, pour les opposants au projet, ne ferait que déplacer le problème.
"D'après les chiffres avancés par le département la construction de cette déviation fera augmenter d'un tiers le trafic des camions sur tout le Loiret et notamment sur les communes situées aux alentours du nouveau pont" avance Thierry Soler, conseiller départemental EELV Loiret pour qui "l'avenir réside dans un changement des modes de déplacement. " 

Le site ligérien, traversé par le futur pont, est classé au Patrimoine mondial de l’humanité. La question de l’impact environnemental d’une telle infrastructure se pose. Une question délaissée au sein de la majorité du conseil départemental du Loiret, où la tendance depuis des années, consiste plutôt à faciliter le développement des plateformes logistiques avec la création de nouvelles voies de circulation comme l'A19 pour la circulation des camions. 

Le contournement de la RD921 et la création du deuxième pont sont chiffrés en hypothèse basse à 80 millions d’euros. Pour le collectif « La Loire vivra », bien décidé à faire barrage à ce deuxième ouvrage, des solutions alternatives et bien moins coûteuses pour limiter les bouchons, existent. "Elles consistent à aménager les deux têtes de l'actuel pont au nord et au sud avec des giratoires par exemple ou encore à développer le co-voiturage" explique Alain Dalaigre du Collectif.  

Les différents points de vue devraient s’exprimer au cours de lenquête publique qui débute le 8 février.  Au final, c’est le préfet du Loiret qui jouera les arbitres sur ce projet de contournement. Sa décision est attendue à l’été 2016.

video : le reportage à Jargeau de Ch.Launay et G.Grichois
Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Celà fait 20 ans qu'il fait débat dans le Loiret. Le projet de doublement du pont de Jargeau est relancé. Le futur ouvrage a pour objectif de réduire les nuisances liées au trafic routier. Mais ses opposants prônent des solutions alternatives.  -  France 3  -  Ch.Launay G.Grichois

 

L'actu de votre région en vidéo

La ville d'Arrou récompensée pour ses efforts consacrés au traitement des animaux abandonnés

Les "pattes d'or" récompensent les municipalités vertueuses qui adoptent des chatons, constituent des familles d'accueil ou encore font des dons. Dans l'ordre d'apparition - Vivette Joly présidente de l'association "Les félins de la République" - Jean-Luc Defrance, maire d'Arrou - Marie Bouchez, présidente de l'association "Nos félins concitoyens d'Arrou"

Didier Le Pape / Sanâa Hasnaoui

Lire l'article
Chats abandonnés : Arrou (Eure-et-Loir) obtient sa quatrième "patte d'or"
les + lus
les + partagés