Attentat de la gendarmerie d'Ajaccio, le militant nationaliste Franck Paoli arrêté

Le 5 décembre 2013, deux des plus importantes casernes de gendarmerie de Corse ont été attaquées à la roquette à Ajaccio (photo) et Bastia, sans faire de blessés. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Le 5 décembre 2013, deux des plus importantes casernes de gendarmerie de Corse ont été attaquées à la roquette à Ajaccio (photo) et Bastia, sans faire de blessés. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Recherché dans le cadre de l’enquête sur l’attentat à la roquette ayant visé en décembre 2013 la caserne de gendarmerie Battesti à Ajaccio, le militant nationaliste Franck Paoli a été interpellé mardi par la police judiciaire.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Franck Paoli, qui a toujours nié les faits qui lui sont reprochés, pourrait être rapidement transféré à Paris pour être présenté au juge d'instruction du parquet anti-terroriste en charge de ce dossier.

Un rassemblement de soutien a été organisé par l’Associu Sulidarità devant le commissariat d’Ajaccio. 

En fuite depuis 2014, le militant nationaliste était recherché dans le cadre de l’enquête sur l’attentat à la roquette ayant visé en 2013 la caserne de gendarmerie Battesti à Ajaccio, siège de la région de gendarmerie en Corse.

Dans cette affaire, un autre militant nationaliste, Antoine Pesse, a été mis en examen en octobre 2015, pour acquisition, détention d'armes, détention d'un dépôt d'armes en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste, destruction et dégradation en relation avec une entreprise terroriste. 

Le 5 décembre 2013, deux des plus importantes casernes de gendarmerie de Corse avaient été attaquées à la roquette à Ajaccio et Bastia, sans faire de blessés. A Ajaccio, la roquette avait endommagé un véhicule tout près du bâtiment abritant les familles.

A Bastia, l'ogive à tête inerte avait frappé la façade aux vitres blindées du groupement de gendarmerie, juste au dessus du mur d'enceinte, sans toutefois parvenir à percer le blindage. 

Reportage de Marie-Françoise Stefani et Stéphane Agostini
Attentat de la gendarmerie d'Ajaccio, le militant nationaliste Franck Paoli arrêté
Intervenants : Me Jean-françois Vesperini, Avocat de Franck Paoli ; Cathy Bartoli, Associu Sulidarità - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stéfani et Stéphane Agostini


Sur le même sujet

Lilian Thuram à Levie

Près de chez vous

Les + Lus