Loreto-di-Casinca : le parquet ouvre une enquête pour meurtre en bande organisée

© Wikipedia
© Wikipedia

Le parquet de Bastia a ouvert lundi une information judiciaire pour meurtre en bande organisée et tentative de meurtre en bande organisée, après qu'un homme a été tué et un autre blessé par balles dans le village de Loreto-di-Casinca (Haute-Corse), dans la nuit de samedi à dimanche.

Par A.P.

Les faits se sont déroulés aux alentours de 2h30 du matin, aux abords d’une fête organisée dans un bar pour célébrer un baptême.

Jean Charles Albertini, 55 ans, touché par balles au niveau du ventre, a été retrouvé mort dans une ruelle, à proximité de la fête. Au même endroit, son gendre, Alban Baldassari, 31 ans, a été grièvement blessé aux jambes, au thorax et au flanc. Ce dernier a été transféré à l’hôpital de Bastia. Son pronostic vital n’est pas engagé.

Une enquête a été ouverte, menée par la section de recherche de la gendarmerie. La victime n'était pas connue de la justice. Le blessé était connu pour des affaires "basiques", a indiqué la vice-procureure du parquet de Bastia, Frédérique Oliveau. sans donner de précision.   

Pour les habitants de Loreto-di-Casinca, qui ont appris la nouvelle dimlanche, c’est une affaire tragique. Les deux victimes étaient bien connues et s’impliquaient dans la vie sociale du village.

Homicide de Loreto-di-Casinca, ouverture d'une enquête

Des circonstances très floues

Les circonstances de ce drame restent très floues pour le parquet de Bastia. Les gendarmes ont été appelés après que des coups de feu aient été entendus. Aucune douille ni aucune arme ne sont retrouvées et il n’y a pas de témoins.

Alban Baldassari a été interrogé dans la journée, il affirme que c'est en sortant de la fête que lui et Jean Charles Albertini ont été pris à partie. Mais il a expliqué ne pas savoir qui étai(en)t son ou ses agresseurs ni combien il(s) étai(en)t.

Sur le même sujet

Homicide de Loreto-di-Casinca, ouverture d'une enquête

Près de chez vous

Les + Lus