A Reims, l'université et la sous-préfecture s'unissent pour faciliter les démarches des étudiants

© Stiliana Peev / France 3 Champagne-Ardenne
© Stiliana Peev / France 3 Champagne-Ardenne

Une démarche au lieu de deux : c'est le pari que se sont lancés les grandes écoles et l'université rémoises, ainsi que la sous-préfecture. Le but : rendre plus attractive la cité des sacres aux étudiants étrangers.

Par Florence Morel

Le titre de séjour, c'est un document indispensable pour l'étudiant étranger. Désormais, fini le casse-tête des aller-retour à la préfecture, grâce à une convention entre les services de l'Etat et Sciences Po, Neoma ou l'Urca. L'étudiant étranger peut remplir son dossier dans son propre établissement. Il ne se rendra plus qu'une seule fois aux services de la sous-préfecture de Reims, au lieu de deux.

"Cela vise à répondre à un souci de simplification, ils n'ont à déposer les documents qu'une seule fois", souligne Valérie Hatsch la sous-préfète de Reims.

Pour les étudiants, les démarches sont simplifiées. Séduit, le président de l'université Reims Champagne-Ardenne a été le premier à signer cette convention.

Guillaume Gellé insiste sur l'aspect collaboratif de cette initative :

A la place de deux démarches en sous-préfecture, il n'y en aura qu'une. Il y aura aussi un travail entre les agents des universités et ceux de la sous-préfecture, et ce dans le but faciliter au maximum les démarches pour les étudiants.


Chaque année, plus de 3.000 étudiants étrangers s'inscrivent à Reims.

Retrouvez notre reportage

Le nouveau pari de la Préfecture marnaise : faciliter l'intégration des étudiants étrangers à Reims

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le MEDEF 54 fait sa rentrée à Nancy

Près de chez vous

Les + Lus