Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

“Nouvelles du Front” : le quotidien politique d'Hénin-Beaumont raconté par une élue d'opposition

Marine Tondelier, élue écologiste dans la ville dirigée par le Front national, raconte dans un livre la politique de surveillance et d'intimidation des opposants pratiquée par la municipalité.

Par AM

Intimidation des responsables associatifs, pression sur les employés municipaux récalcitrants, lynchage public des opposants trop virulents... Voilà à quoi ressemble la vie politique à Hénin-Beaumont. Steeve Briois, un des cadres du Front national, a été élu maire de la commune du Bassin minier, au premier tour en 2014.
Marine Tondelier, élue écologiste d'opposition, a décidé de relater ce quotidien dans un livre, "Nouvelles du Front", paru mercredi. « En tant qu’élus, nous sommes régulièrement exposés aux invectives, aux insultes », raconte-t-elle.

L'auteur était l'invité du JT de France 3 Nord-Pas-de-Calais vendredi midi. Pour elle, Hénin-Beaumont est "un mélange de Dallas et de Baron noir". Par cette référence, elle fait allusion à la gauche clientéliste dépeinte dans la série politique tournée à Dunkerque, et au naufrage du PS à Hénin-Beaumont qui a ouvert les portes de la ville au FN. La double facette du pouvoir en place est décrite comme "Docteur Jekyll et Mister Hyde", entre uen volonté d'afficher une entente idéale et un revers moins favorable.
Marine Tondelier : "Hénin-Beaumont, un mélange de Dallas et de Baron Noir"

 

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Michel Mallory, le parolier du show biz français

Près de chez vous

Les + Lus