publicité

A l'affiche de Jazz in Marciac 2016 : entre retrouvailles, consécrations et explorations

Le pianiste Jamal en excusivité mondiale, le trompettiste Maalouf, les chanteuses de légende Reeves et Krall, la rencontre inédite Herman et M, les retrouvailles avec McLaughlin ou Peterson, le Latin jazz de Roberto Fonseca et le fidèle Marsalis : la 39è édition de JIM consacre et explore.

  • Vincent Albinet
  • Publié le 13/03/2016 | 12:04, mis à jour le 18/04/2016 | 13:56
Ahmad Jamal, lors de son "concert du siècle" avec Yussef Lateff à Marciac en 2011 © Max PPP

© Max PPP Ahmad Jamal, lors de son "concert du siècle" avec Yussef Lateff à Marciac en 2011

Dévoilée samedi soir, l'affiche de Jazz in Marciac 2016 (JIM 2016) et ses 17 soirées, du 29 juillet au 15 août, ressemble à une montée en puissance vers le quarantième anniversaire, l'an prochain, d'un festival né dans la grange d'un village gersois et devenu l'un des rendez-vous mondiaux incontournables du jazz.
L'affiche de Jazz in Marciac 2016 © Jazz in Marciac

© Jazz in Marciac L'affiche de Jazz in Marciac 2016


En témoigne la programmation de cette 39è édition qui consacre et explore l'univers du genre

6000 fidèles auront ainsi la chance d'assister le jeudi 4 août sous le chapiteau, en exclusivité mondiale, au seul concert de l'année du pianiste de Pittsburgh Ahmad Jamal devenu très rare sur scène ces derniers mois.

Ahmad Jamal à JIM le 5 août 2014


Auparavant, la voix bien posée de la légendaire Diana Krall aura ouvert le festival le 29 juillet. Une tradition vocale dont la voix de Dianne Reeves, diamantine et enracinée, continuera de porter très haut la flamme le 9 août.
Diane Reeves à Jazz à Vienne en 2000 © Max PPP

© Max PPP Diane Reeves à Jazz à Vienne en 2000

Dianne Reeves Beautiful Life


Sans oublier d'autres grandes voix : celle jazz et pop de Jamie Cullum le   13 août ou encore celle au spleen léger du britannique Hugh Coltman le même soir.

Parmi les habitués de JIM, il faut retenir les rendez-vous du  2 août avec le guitariste des fusions spirituelles John MacLaughlin, du 11 août avec Lucky Peterson qui retourne à l'orgue, ou encore du 8 août avec le funk du saxophoniste alto Maceo Parker et du trombonniste Fred Wesley. Enfin, le trompettiste Ibrahim Maalouf se produira le 1er août.
Ibrahim Maalouf à Tempo Latino l'été dernier © Max PPP

© Max PPP Ibrahim Maalouf à Tempo Latino l'été dernier

Ibrahim Maalouf-Run the Word (Girls)


Quant au fidèle parmi les fidèles, l'emblèmatique parrain du festival, le désormais chevalier gascon Winston Marsalis, il fera swinger sa trompette sous le chapiteau le 7 août.

Wynton Marsalis Septet


Côté Latin jazz, son ambassadeur, Roberto Fonseca égrénera au piano ses fameux rythmes afro-cubain le 6 août.
Roberto Fonseca © Max PPP

© Max PPP Roberto Fonseca

Roberto Fonseca à Jazz in Marciac en 2012


Enfin, JIM ce sont aussi des rencontres. Par exemple, celle, inédite prévue le 30 juillet entre le pianiste israëlien Yaron Herman, qui invite le chanteur M en compagnie du saxophoniste Emile Parisien.

Pour voir l'ensemble de la programmation, cliquer ICI.


les + lus
les + partagés