publicité

Lille-Rythmes scolaires : des parents d'élèves organisent une manif avec leurs enfants, Martine Aubry vient les "gronder"

Ce samedi matin, à Lille, dans une école du quartier faubourg de Béthune, l'école Samain Trullin, certains parents d'élèves ont cadenassé la grille protestant contre les rythmes scolaires et le choix lillois de faire école le samedi matin. Martine Aubry a réagi vivement. 

  • France 3 Nord Pas-de-Calais web
  • Publié le 13/09/2014 | 11:22, mis à jour le 27/08/2015 | 15:47
Martine Aubry, maire de Lille,  à l'école Samain-Trulin ce samedi matin. © Montage France 3

© Montage France 3 Martine Aubry, maire de Lille, à l'école Samain-Trulin ce samedi matin.

"Non à l'école le samedi, le samedi, c'est en famille". Ce slogan, ce sont des enfants portant des pancartes qui l'ont scandé ce samedi matin devant l'école Samain-Trulin à Lille. Leurs parents avaient cadenassé les grilles de l'école. 
Lille-Rythmes scolaires : des parents d'élèves cadenassent les grilles d'une école

Martine Aubry, maire de Lille, s'est rendue sur place en début de matinée et s'est adressée aux parents responsables de la manifestation en leur reprochant d'avoir donné des pancartes de protestation aux enfants : "Quand on est parents d'élèves, on ne demande pas à ses enfants d'avoir des pancartes pour ne pas respecter les lois de la République. Ou alors je ne parlerai pas de la co-éducation avec les parents. Moi, je suis pour la co-éducation.(...)  Voyez cette petite fille avec une pancarte. Mais franchement, c'est comme ça que vous élevez vos enfants ? En leur disant de ne pas appliquer les règles ?"
Martine Aubry "gronde" des parents d'élèves

"On a le droit de s'exprimer, y'a rien de méchant", a notamment répondu une parent d'élève mécontente. La maire de Lille a ensuite proposé aux parents d'élèves organisateurs de ce mouvement de protestation de les rencontrer pendant plus d'une heure dans une salle de l'école pour dialoguer au sujet des nouveaux rythmes scolaires. Elle a également indiqué que cette école était la seule de la ville où il y avait de la contestation. 
les + lus
les + partagés