publicité

Calais : plus de 2000 personnes à une manifestation de soutien aux migrants

Ils sont plus de 2000 à manifester en soutien aux migrants de Calais ce samedi 23 janvier. Partis de la jungle, le cortège doit se rendre à la place d'Armes à Calais-Nord. 

  • France 3 Nord Pas-de-Calais
  • Publié le 23/01/2016 | 17:04, mis à jour le 24/01/2016 | 16:22
© France 3 NPDC

© France 3 NPDC

Ils sont plus de 2000 à manifester ce samedi 23 janvier en soutien aux migrants de Calais.

L'appel a été relayé la semaine dernière sur les réseaux sociaux par le collectif Calais23janvier qui regroupe entre autres Europe Écologie Les Verts, le Nouveau Parti anticapitaliste et la Ligue des Droits de l’Homme.

Lampedusa, Vintimille, Calais...Pour ne citer qu'elles.Les frontières tuent ! Mobilisation à Calais le 23 janvier !

Posté par Collectif Soutien Migrants 13 sur vendredi 15 janvier 2016

"Migrants, bienvenue !"

Le cortège s'est formé dans la "jungle" de Calais vers 13 h 30. Dès 14h, les manifestants sont un bon millier avec des panneaux aux messages clairs "Migrants, bienvenue". La manifestation doit rejoindre la place d'Armes à Calais-Nord.
© France 3

© France 3


Une heure plus tard, le nombre de participants à la marche a doublé. Les manifestants viennent de Lille, de Paris ou des pays frontaliers, il y a beaucoup d'associatifs mais aussi des politiques comme Philippe Poutou, ex-candidat à l'élection présidentielle du NPA, et des migrants. Ils sont tous venus pour réclamer des conditions d'accueil dignes et des droits égaux pour tous notamment en matière de santé et de logement. 

Graffiti et polémique 

Si le cortège s'est disloqué sans incident majeur vers 16h après des discours sur la place d'Armes, un graffiti avec la mention "Nik la France" a été réalisé par des individus vêtus de noir sur une statue du général De Gaulle qui a été très vite effacé. 

Cette dégradation bien qu'éphémère a été aussitôt relevée par des soutiens de la présidente du Front National, Marine Le Pen. 

 

les + lus
les + partagés