Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Asnelles: plus d'école à la rentrée, la faute à l'intercommunalité ?

L'école d'Asnelles doit fermer ses portes à la rentrée prochaine.
L'école d'Asnelles doit fermer ses portes à la rentrée prochaine.

Dans le Bessin, Asnelles va perdre son école primaire à la prochaine rentrée scolaire suite à la refonte des intercommunalités. L'établissement accueillait des enfants de 4 communes limitrophes désormais séparées par le mur de deux intercommunalités.

Par CM et JYG

Pour les enfants d'Asnelles, la prochaine rentrée en primaire s'effectuera très probablement à Ver-sur-Mer. Leur école aura définitivement fermé ses portes, victime de la refonte des intercommunalités. L'entente scolaire qui unissaient quatre communes, Asnelles, Arromanches, Ryes et Saint-Côme-de-Fresné a volé en éclat le 1er janvier dernier. La première a choisi d'intégrer l'intercommunalité de Seulles terre et mer. Les trois autres ont rejoint le giron de Bayeux. Conséquence: sur les 70 enfants scolarisés aujourd'hui à Asnelles, il n'en restera que 16 en septembre prochain. 

Le sort des élèves de maternelle est lui aussi en suspens. L'école d'Arromanches qui accueille aujourd'hui les enfants d'Asnelles pourrait être, selon les parents d'élèves, menacée par la nouvelle organisation de Bayeux Intercom.

Reportage de Jean-Yves Gélébart, Layla Landry et Patrick Mertz
Intervenant:
- Philippe Lefrançois, parent d'élève élu

Asnelles: plus d'école à la rentrée, la faute à l'intercommunalité ?
Dans le Bessin, Asnelles va perdre son école primaire à la prochaine rentrée scolaire suite à la refonte des intercommunalités. L'établissement accueillait des enfants de 4 communes limitrophes désormais séparées par le mur de deux intercommunalités. - JY.Gélébart/L.Landry/P.Mertz

 

Sur le même sujet

Anthony Caillot au Lycée Malherbe

Près de chez vous

Les + Lus