Evreux : Le quotidien des mineurs isolés étrangers

© France 3 Normandie - Olivier Flavien
© France 3 Normandie - Olivier Flavien

180 mineurs isolés étrangers ont été pris en charge dans l'Eure en 2016, un nombre en augmentation depuis quelques années. A Evreux par exemple, un groupe de 20 jeunes vient d'être logé dans un hôtel.

Par Véronique Arnould

Des enfants en souffrance ...
Selon le collectif Réseau Education Sans Frontières de l'Eure, les temps sont de plus en plus difficiles pour ces mineurs isolés : ils doivent être hébergés, nourris, scolarisés par le département mais ce n'est pas toujours le cas. En cause ? L'augmentation du nombre de ces réfugiés. En 2016, 180 Mineurs Isolés Etrangers (MIE) étaient pris en charge, soit cinq fois plus qu'en 2012.

VIDEO / LE REPORTAGE DE JEAN-MARC PITTE ET OLIVIER FLAVIEN
Mineurs isolés étrangers à Evreux


Un département "débordé"
Le service de Protection de l'Enfance du département de l'Eure est confronté à une augmentation des jeunes réfugiés arrivés d'Afrique sub-saharienne.
"Quasiment tous les jours, des jeunes principalement originaires d'Afrique se présentent dans les structures du département pour demander leur prise en charge." En retour, le département attend de l'Etat une aide plus conséquente pour protéger ces mineurs isolés étrangers.

Démanteler les filières ...
Le département de l'Eure attend aussi de l'Etat qu'il mène "une vraie politique de démantèlement des filières d'immigration clandestine qui touchent les enfants".

Il communique également pour demander plus de réactivité de la Police de l'Air et des Frontières pour "attester la véracité des documents présentés par ces jeunes". Il demande enfin aux magistrats de ne pas systématiquement placer les jeunes "quand bien même leurs papiers sont faux et l'examen de l' âge osseux conclut à leur majorité."
 





Sur le même sujet

Yoga : riez de bon cœur !

Près de chez vous

Les + Lus