Faire 150 Km pour travailler : pas question répondent les licenciés de GM&S

A La Souterraine les réactions sont vives après les propos d'Emmanuel Macron. Le président de la République a suggéré mercredi que "certains, au lieu de foutre le bordel" feraient mieux d'aller chercher du travail chez Constellium à Ussel. 

La manifestation des ex-GM&S Industry devant la mairie d'Egletons pendant la visite d'Emmanuel Macron
La manifestation des ex-GM&S Industry devant la mairie d'Egletons pendant la visite d'Emmanuel Macron © Pierre BOUCHET / MAXPPP
1h 55 minutes, quelques clics sur internet suffisent pour déterminer le temps de trajet entre La Souterraine dans la Creuse et Ussel à l'Est de la Corrèze.

© Capture Google Maps


Lors de son déplacement à Egletons, au cours d'un aparté avec le président de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, qui évoquait les difficultés à recruter de Constellium, une entreprise de fonderie d'Ussel, M. Macron a estimé que "certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas, parce qu'il y en a qui ont les qualifications pour le faire et ce n'est pas loin de chez eux".

durée de la vidéo: 00 min 35
Emmanuel Macron : "Certains qui foutent le bordel..."

Propos jugés "Indignes"


Les ex-GM&S ne sont pas vraiment de cet avis. Chez ceux qui ont reçu fin septembre leur lettre de licenciement, la perspective de faire 4 heure de route aller-retour pour aller travailler n'emballe personne.

"Certains ont des femmes qui travaillent à la Souterraine, on a nos maisons ici et puis tous n'ont pas la qualification" explique Michel Puichevrier ex-technicien outilleur chez GM&S.


durée de la vidéo: 01 min 42
Réactions des ex-GMS aux propos d'Emmanuel Macron

 


Réactions outrées des politiques 


Localement, les élus ont condamné l'intervention des forces de l'ordre et les propos du chef de l'Etat. Invitée de l'édition de la mi-journée l'ancienne conseillère régionale Laurence Pache (FI) a dénoncé "le signe d'une arrogance" et "appelé les salariés à se mobiliser contre ce mépris de classe".



durée de la vidéo: 02 min 20
GM&S : Réaction de Laurence Pache (FI) aux propose d'Emmanuel Macron


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique emploi économie polémique société gm&s industry
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter