Toulouse : la future 3ème ligne de métro n'ira pas à l'aéroport qui “regrette”

Le tramway à l'aéroport de Toulouse / © MaxPPP
Le tramway à l'aéroport de Toulouse / © MaxPPP

L'option a été remplacée par un "Aéroport Express" en tramway, modifiant la ligne existante, pour la relier au T1 et à la future 3ème ligne de métro. L'aéroport a indiqué dans un communiqué regretter cette décision. 

Par Fabrice Valery

Ira, n'ira pas ? Depuis le début du projet de 3ème ligne de métro, dont l'idée avait été lancée durant la campagne des municipales fin 2013, la question de la desserte de l'aéroport Toulouse-Blagnac se posait, sans être véritablement tranchée. La présentation ce mercredi matin du projet de tracé "affiné" a le mérite de mettre un terme aux interrogations : il n'y aura pas de "barreau" du métro entre la future ligne TAE (Toulouse Aérospace Express) et l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Un tramway-express pour l'aéroport

Lors du conseil syndical de Tisséo, il a été acté que le barreau du métro serait remplacé par un "tramway express", comme le révélait le site Actu Toulouse mardi. 
En fait, la ligne T2 existante (entre Palais de Justice et Aéroport), qui emprunte en grande partie la ligne T1 (Palais de Justice/Bauzelle), va être modifiée : le tramway partira de l'aéroport et s'arrêtera à la future nouvelle station métro/tram Jean Maga.
Avantage : la fréquence des rames sera augmentée, environ toutes les 5 minutes. Inconvénient : les passagers, parfois chargés de lourdes valises, devront descendre et changer de tramway en empruntant la ligne T1 pour gagner le centre de Toulouse. 
Coût de ce réaménagement des voies existantes : 45 millions d'euros
En juillet 2016, Jean-Luc Moudenc affirmait que le barreau du métro vers l'aéroport devait être financé en partie par la plateforme aéroportuaire. Un scénario qui n'enchantait pas les actionnaires chinois de l'aéroport Toulouse-Blagnac qui avaient tout de même indiqué vouloir y participer si l'on démontrait sa "rentabilité". 
Visuel d'une des futures stations de TAE / © SMTC-TISSEO
Visuel d'une des futures stations de TAE / © SMTC-TISSEO

L'aéroport regrette cette décision

Dans un communiqué publié dans la foulée, la direction de l'aéroport Toulouse-Blagnac a indiqué regretter cette décision de Tisséo : "À l’heure où l’aéroport investit fortement pour devenir une porte d’entrée internationale aux plus hauts standards de qualité, l’absence de liaison directe avec la gare SNCF et les pôles économiques de Toulouse nous semble préjudiciable à l’attractivité du territoire", a indique Anne-Marie Idrac, présidente du Conseil de surveillance d’ATB. "Nous prenons acte de la liaison Aéroport Express, qui raccordera la plateforme aéroportuaire à la 3e ligne de métro. Cette option, qui obligera les passagers à quitter la ligne TAE pour prendre une correspondance, constituera cependant une avancée en réduisant les temps de transport entre l’aéroport et la métropole. Nous espérons qu’elle se réalisera au plus vite".

Le tracé adopté

Parallèlement, le conseil syndical de Tisséo a adopté le tracé définitif de la future 3ème ligne TAE. Une partie de la ligne sera souterraine, le reste aérien. 
Du nord-ouest (Colomiers, pôle aéronautique, Airbus) au sud-ouest (pôle aéronautique et espace) en passant par le future "quartier des affaires" de Toulouse-Matabiau-Marengo, les principales caractéristiques de la future ligne TAE sont : 
  • 27 kms dont 15 kms en tunnels
  • 20 stations
  • 200 000 passagers par jour
Le tracé de la ligne TAE (cliquez pour agrandir) / © Tisséo
Le tracé de la ligne TAE (cliquez pour agrandir) / © Tisséo

Le syndicat mixte des transports en commun table toujours sur un premier coup de pioche avant 2020 et une mise en service en 2024. Le plan de financement, près de 2 milliards d'euros, avait été dévoilé en juillet 2016

Voici la vidéo promotionnelle mise en ligne par Tisséo : 
Ligne TAE

 

Sur le même sujet

Tarn : retour à la semaine des quatre jours dans les écoles de Castres

Près de chez vous

Les + Lus