Des cas de rougeole en Occitanie : les autorités sanitaires pointent la baisse de la vaccination

© MaxPPP
© MaxPPP

Notre région est actuellement touchée par une épidémie de... rougeole. Cette maladie n'est pas bénigne et l'Agence Régionale de Santé (ARS) rappelle que l'épidémie est aggravée dans notre région par "une couverture vaccinale insuffisante". 

Par Fabrice Valery

L'agence régionale de santé (ARS) tire la sonnette d'alarme au sujet de l'épidémie de rougeole dans notre région. Depuis plusieurs semaines, "de nombreux cas sont signalés à l'ARS Occitanie dans un contexte d'épidémie en France et en Europe" écrit l'ARS dans un communiqué. 

Particularité dans notre région : l'épidémie de cette maladie qui peut être grave est renforcée par le faible taux de vaccination.

La rougeole est la plus contagieuse des maladies infectieuses. Elle est considérée à tort comme bénigne mais peut être grave notamment pour les nourrissons et les adultes avec de graves complications (pneumonies, encéphalites).

La rougeole est caractérisée par une éruption cutanée. Mais elle apparaît bien avant avec d'autres symptômes : toux, forte fièvre, rhinopharynghite ou conjonctivite. C'est à ce moment que le malade est contagieux pour l'entourage non-immunisé.

Il n'y a pas de traitement contre cette maladie, seule la prévention, par vaccination, est une protection efficace. La rougeole a été éradiquée de plusieurs pays européens mais en France elle circule toujours "en raison d'une couverture vaccinale insuffisante" selon l'ARS. 

Le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) est recommandé dès l'âge de 1 an. Mais depuis plusieurs années, les "anti-vaccins" gagnent du terrain, en France et donc dans notre région. Selon eux, les vaccins, et particulièrement le ROR, auraient des conséquences sur le développement des enfants (troubles du comportement, risques aggravés d'autisme, etc). Des allégations jamais prouvées et toujours démenties par les autorités médicales françaises. 

Conséquences : avec la baisse de la vaccination, la maladie progresse depuis plusieurs années. 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Pyrénées Orientales : La Poste a-t-elle abandonné les Garrotxes ?

Près de chez vous

Les + Lus