Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Montpellier : deux trapézistes tombent en plein spectacle, depuis ils vivent l’enfer

Iana et Fédor sont deux artistes ukrainiens, le 25 mars aux alentours de 18h, alors qu’ils sont en représentation à Montpellier, leur numéro de voltige va faire basculer leur vie - 18 avril 2017 / © France 3 LR
Iana et Fédor sont deux artistes ukrainiens, le 25 mars aux alentours de 18h, alors qu’ils sont en représentation à Montpellier, leur numéro de voltige va faire basculer leur vie - 18 avril 2017 / © France 3 LR

L’an dernier, les deux artistes ukrainiens ont fait une chute terrible en plein spectacle à Montpellier, depuis leur quotidien est devenu un véritable enfer.

Par Joane Mériot

Iana et Fédor sont deux artistes ukrainiens. En novembre 2015, leur agent leur décroche un contrat au sein de la société Arena Production basée à Toulouse.
Direction la France, ils enchainent alors les numéros dans toute l’Europe.

Le 25 mars 2016, aux alentours de 18h, alors qu’ils sont en représentation à Montpellier, leur numéro de voltige va faire basculer leur vie :

Il y a un moment à la fin du numéro, où mon mari tient la sangle d'une seule main... Moi, je tourne à l'horizontale sous lui, je voyais la sangle. Et quand elle s'est déchirée,  je me suis dit : "oh !!! la sangle se déchire". J'ai vu mon mari tomber sur moi dans le vide...
C'était horriblement long, puis j'ai perdu conscience.
 

Le reportage de Sébastien Banus et Stéphane Taponier

Montpellier : deux trapézistes tombent en plein spectacle, depuis ils vivent l’enfer
L’an dernier, les deux artistes ukrainiens ont fait une chute terrible en plein spectacle à Montpellier, depuis leur quotidien est devenu un véritable enfer.  - France 3 LR - Sébastien Banus et Stéphane Taponier

Selon les estimations des médecins, le couple s'est écrasé au sol à plus de 60 km/h. Iana a les deux jambes cassées avec des fractures ouvertes.
Fedor à la hanche, le bassin et les côtes brisés. Evacués au CHU de Montpellier, ils vont subir plusieurs opérations et passer des mois à l’hôpital de Montpellier.
Pendant 4 mois, ils se retrouvent livrés à eux-mêmes. Il ne parle pas le français et leur employeur semble les avoir oublié.

Contrat de travail, circonstances de l'accident, respect des réglementations de sécurité, face au flou du dossier, le couple a décidé de porter plainte contre son employeur, une société de production toulousaine. Au pénal, pour blessures involontaires et devant la CPAM, pour faute inexcusable de l'employeur.

Contacté par téléphone, leur employeur rejette toute responsabilité et se dit très étonné de la démarche. Selon lui, la plainte a été engagée par les artistes ukrainiens à la seule fin d'obtenir un titre de séjour sur le territoire français.

Sur le même sujet

Céret (66) : le Céret sportif s’impose face à Mauléon et accède à la Fédérale 1

Près de chez vous

Les + Lus