La pêche de loisir “no kill” au thon rouge en Méditerranée est autorisée jusqu'au 14 octobre

Etiquette officielle pour la pêche de loisir au thon rouge - 2017. / © F3 LR
Etiquette officielle pour la pêche de loisir au thon rouge - 2017. / © F3 LR

Connaissez-vous la pêche au thon de loisir ? Cette pratique à la ligne est très réglementée et limitée à un poisson par bateau et par saison. Elle est interdite depuis le 29 septembre. Mais pour la pêche "no kill", l'autorisation court jusqu'au 14 octobre, au large des côtes de la Méditerranée.

Par Fabrice Dubault

La pêche au thon de loisir est fermée depuis fin septembre mais ceux qui la pratiquent sans tuer le poisson donc dite pêche "no kill" ou pêcher-relacher, peuvent continuer jusqu'au 14 octobre. Après... ce sera terminé jusqu'en juin 2018.

Cette pêche est très réglementée. On a droit au mieux à un seul thon par  bateau et par saison.

Les Affaires maritimes sont sans pitié avec les contrevenants.

Concernant les sanctions, il y a :
  • interdiction de l'autorisation AEP et/ou de bague l'année suivante
  • amende allant jusqu'à 22.500€, notamment si récidive
  • confiscation du matériel ayant servi à pêcher et transporter le thon (cannes, moulinets, bateau, voiture...)

Pour autant, pêcher le thon à la ligne, ce n'est pas si facile, même pour les habitués...
Embarquement immédiat au large des côtes héraultaises et gardoises.

Méditerranée : découvrez la pêche de loisir "no kill"
Connaissez-vous la pêche au thon de loisir ? Cette pratique à la ligne est très réglementée et limitée à un poisson par bateau et par saison. Elle est interdite depuis le 29 septembre. Mais pour la pêche "no kill", l'autorisation court jusqu'au 14 octobre au large des côtes de la Méditerranée. - F3 LR - Reportage : I.Bris et F.Jobard

La mer, le large, la liberté... Pour Jean-Francois, c'est avant tout cela, la pêche.
Sa préférée, depuis 7 ans, c'est la pêche au thon. En été, il part souvent seul, loin des côtes, pour traquer ces poissons argentés.

Avant de trouver un thon et peut-être de faire une prise, c'est comme un immense jeu de piste, avec des indices. Il faut d'abord regarder en l'air, pour localiser un banc de thons. Les mouettes servent d'indics, car elles mangent les mêmes proies. Du coup, là où elles sont, il y a souvent du thon. C'est ce qu'on appelle une chasse...
Ensuite, il faut un leurre, c'est comme un appât et il en existe de différentes sortes...

Soudain, le mouchard électronique de bord donne l'alerte. Jean-François tente une approche.

Si un thon est remonté à bord, il faut le baguer officiellement, immédiatement. Mais ce jour là, la bague ne servira pas. Rien faire, ça ne mord pas...

Invité Laurent Cassius - Administrateur des affaires maritimes - D.D..T.M. 34
Laurent Cassius - Administrateur des affaires maritimes - D.D..T.M. Hérault - F3 LR - Extrait 19/20 Languedoc-Roussillon 5 octobre 2017.

Des règles strictes et des sanctions sévères


En 2016, la Direction des pêches maritimes et de l'Aquaculture (DPMA) a alloué 8.650 AEP et 2.620 bagues, ainsi que 70 bagues pour les pêcheurs non adhérents. Le quota était de 35 tonnes.
794 thons ont été pêchés et bagués.

En 2017, ce sont 8.844 AEP et 3.200 bagues qui ont été délivrées pour un quota de 42 tonnes.

Un thon par navire peut paraitre peu, mais le thon rouge "capturable" doit mesurer 115cm minimum et au moins 30kg. Le record de cette année est à 230kg pour 2,80m.
La moyenne est à 52 kilos, soit près de 30 kilos de filets.

La pêche de loisir au thon rouge

2 autorisations de pêche distinctes peuvent être délivrées, avec possibilité de demander les deux options :

- une autorisation permettant la pratique du "no kill" (ou pêcher-relacher) sur la période du 16 juin au 14 octobre 2017.
- une autorisation permettant la capture, la détention à bord et le débarquement du thon rouge (sous réserve d'avoir demandé et obtenu une bague de marquage) sur la période comprise entre le 10 juillet et le 1er septembre 2017 (première période) et sur la période comprise entre le 12 septembre et le 29 septembre 2017 (seconde période).

Pour l'année 2017, une seule autorisation pourra être délivrée par navire, quel que soit le nombre de pêcheurs ou personnes embarquées.

La délivrance des bagues de marquage, nécessaires à la capture et à la conservation du thon rouge (sous réserve d'avoir demandé et obtenu une autorisation de pêche et une bague de marquage) s'effectueront :

- soit par le biais des fédérations de pêche d'appartenance du pêcheur de loisir
- soit par la DIRM

Sur le même sujet

Foire de Montpellier: UFC que choisir sort le carton rouge

Près de chez vous

Les + Lus