Chateaubriant : la nouvelle centrale solaire sera opérationnelle en fin d’année

© France 3
© France 3

La ville de Châteaubriant en Loire-Atlantique mise sur l'énergie propre. Pour utiliser au mieux son réseau urbain de chaleur produit par une chaufferie bois et gaz, elle installe 2 200 m2 de panneaux solaires en complément de cette chaufferie. Une initiative unique en France, à cette échelle.

Par Fabienne Even

Construite en 2011, une chaufferie bois alimente déjà plusieurs bâtiments de la ville de Chateaubriant, comme les établissements scolaires, des logements, l'hôpital, ou encore la toute nouvelle piscine.
Techniquement, la chaufferie bois chauffe l'eau à une température de 100 °C, mais lorsqu'elle revient vers la chaufferie elle a perdu près de 30 °C. C'est là que se situe tout l'intéret de la centrale solaire en cours d’achèvement : elle va permettre de réchauffer l’eau à 100 °C avant de la réinjecter dans le réseau. Un cercle vertueux donc pour éviter au maximum d'utiliser de l'énergie fossile. Grace aux 800 panneaux solaires de la centrale, la production annuelle devrait atteindre les 900 mégawatts par heure.

Chateaubriant : une nouvelle centrale solaire
La ville de Châteaubriant en Loire-Atlantique mise sur l'énergie propre et investit dans une centrale solaire - France 3 - Vincent Raynal / Antoine Ropert


Selon Alain Hunault, maire de Chateaubriant, l’économie attendue est de l’ordre de 5 %. "Aujourd’hui, parce que le cours du baril de pétrole est extrêmement bas, les énergies propres ont moins la cote ou présentent moins d’intérêt, mais dès que les cours vont remonter ce sont des installations comme celles-ci qui seront remarquées et appréciées ", précise le maire.

Le coût de l'installation est évalué à un million et demi d'euros, dont 70 % financés par l'ADEME. La mise en service de la centrale est prévue à la fin de l'année, pour un retour sur investissement dans 12 ans.

Sur le même sujet

Le haut débit se déploie en Mayenne

Près de chez vous

Les + Lus