Château de Montsoreau : la collection Pierre Méaille rapatriée de Catalogne

Bâtiment du Musée d'Art contemporain de Barcelone / © Flickr Paul-Henri
Bâtiment du Musée d'Art contemporain de Barcelone / © Flickr Paul-Henri

Philippe Méaille a décidé de rapatrier sa collection d’art contemporain en France et de ne pas renouveler son contrat de prêt avec l’institution catalane en raison de l'instabilité politique. 

Par Evelyne Jousset

En raison de l’instabilité politique en Catalogne et afin d’assurer la sécurité des œuvres d’art conservées au MACBA - Musée d'Art Contemporain de Barcelone - Philippe Méaille a décidé de rapatrier sa collection d’art contemporain en France et de ne pas renouveler son contrat de prêt avec l’institution catalane.depuis 2011, sous la forme d’un prêt longue durée,  

Qui est Pierre Méaille ? 

Issu d'une famille de collectionneurs, collectionneur lui-même, Il rachète en 1992,  une collection d'œuvres du collectif Art and Language mise en vente par la banque Rothschild de Zurich. Cette collection s'est constituée en regroupant un grand nombre d'autres collections. Elle  représente aujourd'hui le plus important fonds mondial d’œuvres d'Art & Language. Elle se compose d'un grand nombre de supports, peintures, sculptures, dessins, manuscrits, tapuscrits, installations et vidéos.
Depuis 2011, le MACBA conserve 500 œuvres de la collection de Philippe Méaille dans le cadre d’un prêt longue. La collection Philippe Méaille qui représente le plus important fonds mondial d’Art & Language, a intégré la collection permanente du Château de Montsoreau-Musée d’art contemporain  qu'il a créé en 2016. 

Qu'est-ce que Art & Language ? 

C'est un collectif d’artistes créé en Angleterre à la fin des années 60. La collaboration entre les artistes fondateurs, Terry Atkinson, David Bainbridge, Michael Baldwin et Harold Hurell débute en 1966 lorsqu’ils sont encore enseignants en Angleterre à l’Université de Coventry. Novateurs briseurs de codes,  entre 1968 et 1982, plus d’une cinquantaine d’artistes vont prendre part aux activités du collectif, notamment les New-Yorkais Joseph Kosuth et Ian Burn. 

Visionnaire et passionné Philippe Méaille a su investir dans cet art à un moment où il était abordable. Aujourd'hui c'est un courant artistique incontournable. 

Sur le même sujet

ND DEs Landes : Yannick Favennec interpelle Nicolas Hulot

Près de chez vous

Les + Lus