Un nouveau mouillage pour le yacht de Bernard Arnault à Saint-Tropez

© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Un "nouveau point de mouillage", a été "proposé pour l'été 2017" au yacht du patron de LVMH, Bernard Arnault, "et fait l'objet d'une vérification par les plongeurs démineurs", a-t-on appris  auprès de la préfecture maritime de Toulon.

Par AFP

Le magnifique yacht du patron de LVMH, Bernard Arnault, pourra continuer à mouiller au large de St-Tropez, sur un  "nouveau point de mouillage".

En 2016, il lui avait été accordé, de manière dérogatoire, une position de mouillage dans le Golfe de Saint-Tropez pour des raisons de sécurité, suite aux attentats du 14 juillet 2016 à Nice


a indiqué le Vice-amiral d'escadre Charles-Henri du Ché, préfet maritime de la Méditerranée.
 


"Un nouveau point de mouillage, conforme à la réglementation, a donc été proposé pour l'été 2017 et fait l'objet d'une vérification par les plongeurs démineurs de la marine en profitant d'une mission opérationnelle dans la zone", a ajouté le Vice-amiral précisant que la préfecture maritime est "dans son rôle en vérifiant
la compatibilité des mouillages avec les exigences en termes d'environnement
(absence de posidonies) et cela quel que soit le bâtiment concerné".


Selon le Canard enchaîné daté de mercredi, deux plongeurs démineurs de la base de Toulon ont plongé le 6 juin dans le golfe de Saint-Tropez afin de trouver un nouveau mouillage au yacht de Bernard Arnault, le "Symphony"
long de plus de 100 mètres.
Le 24 juin 2016, un arrêté préfectoral a en effet interdit, selon l'hebdomadaire, la navigation et le mouillage des navires et yachts dépassant 80 mètres. Le "Symphony" bénéficiait depuis d'un régime dérogatoire.

Sur le même sujet

Saison des champignons

Près de chez vous

Les + Lus