• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Loïc Perrin : “St Etienne n'est pas supérieur à Rennes”

Loïc Perrin - archives / © France3 Rhône Alpes
Loïc Perrin - archives / © France3 Rhône Alpes

Le capitaine de Saint-Etienne Loïc Perrin a refusé le statut de favori en finale de Coupe de la Ligue samedi soir, estimant que "les compteurs (étaient) remis à zéro". L'entraîneur de Rennes avait déclaré récemment que Saint-Etienne partait largement favori. 

Par Philippe Bette

Le capitaine de Saint-Etienne Loïc Perrin a refusé le statut de favori en finale de Coupe de la Ligue samedi soir, estimant que "les compteurs (étaient) remis à zéro".

Interrogé sur les propos de l'entraîneur rennais Frédéric Antonetti, qui considère Saint-Etienne comme "l'hyper-favori", Perrin a dit: "Peut-être qu'au vu des derniers résultats il peut le penser, mais en coupe, il y a des surprises chaque année. Saint-Etienne n'est pas supérieur à Rennes, qui a de très bons joueurs dans l'effectif, même s'ils sont un peu moins bien en championnat. Ça n'aura aucune incidence demain (samedi), parce que c'est une finale de coupe, et les compteurs sont remis à zéro".
Le capitaine des Verts a estimé que son groupe était insensible à la pression. "On va s'entraîner, et la pression va commencer à monter demain (samedi) avant le match, mais pas aujourd'hui (vendredi), a-t-il dit. Ça reste une bonne pression. J'ai connu les années compliquées, avec match de dernière journée pour se maintenir. On est mieux ici!".

"Tout le monde au club attend un titre depuis des années, a-t-il admis. Cela ne nous met pas plus la pression que ça par rapport à toutes ces années écoulées". Concernant l'engouement autour des Verts, "ça ne doit pas nous mettre la pression
mais nous pousser à remporter cette finale, a-t-il souligné. On est heureux qu'une bonne partie de la France soit derrière nous. On sait que des gens vont venir de partout, il y a des supporters de Saint-Etienne dans toute la France, on le voit
à chaque déplacement".

Interrogé sur les conseils que lui avait donnés le gardien de ma mythique génération des Verts des années 1970, Ivan Curkovic, Perrin a répondu: "Oui: gagner (rires).Il a eu l'expérience de la finale de Coupe d'Europe (C1 1976, ndlr), il m'a dit qu'ils avaient peut-être joué leur finale en demi-finale, c'est ce qu'il ne faut pas faire".

DMCloud:59791
Conférence de presse Perrin

   

Près de 10.000 jours d'attente

C'est le samedi 15 mai 1982 que l'ASSE a disputé sa dernière finale de coupe nationale, c'était contre le PSG et l'ASSE avait perdu lors de la séance de tirs au but.
Entre cette date et le samedi 20 avril 2013, il se sera écoulé exactement 9.837 jours d'attente pour le peuple Vert, pour les supporters de l'ASSE.

Source : Asse-live.com

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus