• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le frelon asiatique arrive en Auvergne

Pour tenter de protéger leurs ruches du frelon asiatique, les apiculteurs lui tendent des pièges. Par exemple, des appâts à base de bière brune et de sirop pour attirer l'intrus qu'il faudra ensuite pister jusqu'à son nid...Le plus souvent à la cime des arbres, à plus de 10 mètres de haut.
Pour tenter de protéger leurs ruches du frelon asiatique, les apiculteurs lui tendent des pièges. Par exemple, des appâts à base de bière brune et de sirop pour attirer l'intrus qu'il faudra ensuite pister jusqu'à son nid...Le plus souvent à la cime des arbres, à plus de 10 mètres de haut.

Après avoir envahi plusieurs départements du Sud Ouest, le frelon asiatique commence à arriver en Auvergne. Dans le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire où de plus en plus d'individus ont été repérés. Une menace pour les abeilles domestiques. Un danger pour l'ensemble de la biodiversité locale.

Par Evelyne Rimbert

Le frelon asiatique, "Vespa Velutina", peut atteindre jusqu'à 30 mm pour les reines. Légèrement plus petit que son cousin le "Vespa Crabo"( le frelon d'Europe), le frelon asiatique se caractérise par ses pattes jaunes et son thorax entièrement brun noir. 
Une variété d'insectes que l'on trouve en général dans le nord de l'Inde, en Chine ou dans les montagnes d'Indonésie. 

Ce prédateur, entre autres, de l'abeille domestique, a été introduit en France en 2004. Il serait arrivé caché dans un chargement de poteries chinoises déposées dans le Lot et Garonne. Lors du déballage de ces poteries, la reine frelon en aurait profité pour s'enfuir et à partir d'elle seule, fécondée en Chine, la prolifération en France aurait commencé.
Dans le sud-Ouest du pays tout d'abord. A la vitesse grand V. La progression du front d'invasion étant d'environ 100 km par an. En 2012, près de 57 départements français étaient envahis.

L'Auvergne colonisée

En Auvergne aussi, le Vespa Velutina commence à faire son nid. Au sommet des arbres, à plus de 10 mètres de hauteur. Des nids sphériques, aussi gros qu'une lessiveuse. 
Le nord du Puy-de-Dôme, le Cantal et le nord de la Haute-Loire sont, pour l'heure, les lieux de prédilection du frelon asiatique.
Une présence qui inquiète les apiculteurs car cet Attila se nourrit principalement d'abeilles qu'il massacre en très grand nombre. Il représente également un vrai danger pour toute la biodiversité locale. Car lorsque le frelon asiatique s'attaque aux ruches, c'est qu'il a déjà détruit tous les insectes pollénisateurs sauvages.
DMCloud:80737
Le frelon asiatique arrive en Auvergne
Reportage : Pascale Félix, Bruno Lebret. Intervenant : Gabriel PAGES (Apiculteur au Breuil-sur-Couze, Puy-de-Dôme).



Sur le même sujet

concours du bûcheron aux 7 Laux

Les + Lus