• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Lyon, battu par Ajaccio (1/2), s'enfonce au classement

© AFP/Pochard-Casabianca
© AFP/Pochard-Casabianca

Troisième revers pour l'OL depuis le début de la saison. Ajaccio a battu Lyon 2/1, le reléguant  du coup à la huitième place du classement .

Par Ph.Bette avec l'AFP

L'AC Ajaccio s'est rassuré en remportant sa première victoire de la saison (2-1) à domicile, mercredi lors de la 7e journée de L1, aux dépens de l'Olympique lyonnais qui a subi son 3e revers, déjà, en L1 de la saison.Lyon perd une place au 8e rang tandis qu'Ajaccio reste à la 17e place malgré les trois points.

Lyon se déplaçait à Ajaccio avec la ferme ambition de confirmer son retour en forme. Une ambition légitime face à une équipe elle, en proie au doute où l'entraîneur Fabrizio Ravanelli semblait déjà sur la sellette.

Le résultat aura déjoué tous les pronostics. L'OL, convalescent, replonge dans le doute. Du côté ajaccien, le coup de poker osé par Ravanelli (préserver la moitié de ses titulaires pour dimanche) a fonctionné.

Dans ce face-à-face aux allures de pot de fer contre le pot de terre, les Corses,décimés par les blessures (six) laissaient volontairement l'initiative du jeu à leurs hôtes du jour pour procéder en contre.

DMCloud:109715
Ajaccio /OL : Les buts


D'entrée de jeu, les Rhodaniens s'offraient une première occasion par Gomis qui obligeait Ochoa à une belle parade (14). Pourtant, les Gones se faisaient piéger sur un contre parfait de Cavalli qui lançait l'ancien Marseillais Arrache dans le dos de la défense (18). Un but qui semait le doute dans les rangs lyonnais en même temps qu'il dopait les Corses.

Les débats étaient, alors plus équilibrés et si l'OL, grâce une plus grande fluidité dans le jeu, contrôlait le jeu, Ajaccio se sentait pousser des ailes et se créaient même deux belles occasions par Mostefa de la tête (29) et Dielna dont le tir obligeait  Lopes à une belle envolée (31).

Les Lyonnais revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions et parvenaient,logiquement, à égaliser par Malbranque d'un tir croisé à ras de terre(56).L'OL croyait avoir fait le plus dur mais se faisait de nouveau piéger par un contre assassin de Camara (70). Les Lyonnais poussaient, alors, pour revenir au score mais se heurtaient à une défense corse héroïque.
   

Les déclarations  


Rémi Garde (entraîneur de Lyon): "Je suis déçu d'avoir perdu ce match. On ne le méritait, sans doute pas, mais c'est le football. On avait fait, je crois, le plus dur, en revenant au score et on a été très naïfs sur les deux buts. Ceci étant, je n'ai pas que des reproches à faire à mes joueurs. J'estime que, par rapport à ces dernières semaines, on a eu le souci de faire du jeu et de bonnes intentions collectives, mais on a été fragiles sur le plan défensif".

DMCloud:109717
ITW de Rémi Garde


Fabrizio Ravanelli (entraîneur de l'AC Ajaccio): "On a fait un match extraordinaire,je n'ai pas de mots pour féliciter mes joueurs. Je pense que c'est une victoire méritée qui va, je l'espère, lancer notre saison."

Sur le même sujet

A Moulins, le boom de la vente en vrac

Les + Lus