Corinne Diacre et le Clermont Foot: objectif "maintien"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stéphane Moccozet
Corinne Diacre est l’entraîneur du Clermont Foot 63
Corinne Diacre est l’entraîneur du Clermont Foot 63

Le 4 août, en match décalé de la 1ère journée de Ligue 2 version 2014/2015, Corinne Diacre sera la première femme à diriger une équipe professionnelle masculine à un tel niveau. A une semaine de ce rendez-vous, elle se confie et admet que sa seule mission est de maintenir le Clermont Foot. 

##fr3r_https_disabled##C'est le 30 juin dernier que Corinne Diacre a dirigé sa première séance comme entraîneur du Clermont Foot. Sa première rencontre officielle, à l'occasion de la reprise du championnat de Ligue 2, aura lieu le 4 août, en match décalé, à Brest. Ce jour-là, celle qui a porté 121 fois le maillot de l'équipe de France féminine fêtera ses 40 ans et entrera du même coup dans l'histoire du football européen. Jamais une femme n'a entraîné, à un tel niveau, une équipe professionnelle masculine.

A une semaine de ce grand rendez-vous, l'ancienne adjointe du sélectionneur de l'équipe de France Bruno Bini a répondu aux questions de Christophe Jouvante.

Christophe Jouvante: Vous avez pris les commandes de l'équipe le 30 juin, un premier match amical le 5 juillet, le championnat débute pour vous le 4 août, est-ce que ce rythme vous convient ?
Corinne Diacre: On est rentrés très vite dans le vif du sujet assez rapidement avec un premier match amical le samedi qui a suivi mon arrivée. Pour le moment, ça se passe très bien.

C.J.: Vous avez disputé six matches amicaux contre des équipes de niveaux totalement différents (3 v, 1 n, 2 d), quel est le match de référence selon vous ?
C.D.: Tous les matches font référence. Tous les matches m'ont permis d'apprendre quelque chose de ce groupe. Les deux premiers ont été une revue d'effectif. Ensuite, on a commencé à peaufiner un style de jeu. Et sur les deux derniers matches, on essaie de sortir une équipe-type pour démarrer le championnat.

L'idée c'est de maintenir le club en Ligue 2, c'est une évidence.

C.J.: Vous aviez dit qu'il fallait travailler dans l'ordre: le physique, la défense et le projet de jeu. C'est en place ?

C.D.: Il faut faire les choses dans le bon ordre. Tout d'abord mettre les joueurs dans le bon sens d'un point de vue athlétique, c'est ce qu'on a fait jusqu'au stage fin de semaine dernière. Après, concernant les réglages sur le terrain, pour moi, la base, c'est de travailler la défense puisqu'on construit les fondations par le socle. C'est ce que j'ai souhaité faire avec mon équipe. Et puis, pour gagner des matches, il faut mettre des buts, vient alors tout le travail de l'animation offensive.

C.J.: Comment sentez-vous votre effectif? Avez-vous ce qu'il vous faut pour aborder la saison ?
C.D.: Je travaille avec les gens qui sont là. Les joueurs travaillent bien, ils sont sérieux. Je ne dis pas que le recrutement est complètement fermé. 

Je ne dis pas que le recrutement est complètement fermé.


C.J.: Vous êtes-vous fixés des objectifs avec le président (Claude Michy) ?
C.D.: Non.

C.J.: Au moins de se sauver ?
C.D.: Oui, bien sûr, l'idée c'est de maintenir le club en Ligue 2, c'est une évidence.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.