• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cruelle désillusion pour le Clermont-Foot, battu 4-3 par le Gazélec d'Ajaccio

Jacques Salze a du mal à réaliser ce qui s'est produit ce vendredi soir au Stade Gabriel Montpied.
Jacques Salze a du mal à réaliser ce qui s'est produit ce vendredi soir au Stade Gabriel Montpied.

Quatrième journée de Ligue 2, et un seul point au compteur pour le Clermont-Foot. Pourtant, les hommes de Corinne Diacre menaient 2-0 à la 49ème minute. Mais une fois de plus, la défense clermontoise a fait défaut et a permis aux corses de revenir au score et de finalement s'imposer.

Par Sébastien Kerroux

Un cauchemar. Il n'y a pas d'autre mot pour résumer cette rencontre entre le Clermont Foot et le Gazélec Football Club d'Ajaccio.

Même si en première mi-temps, c'est Poggi, le capitaine de la formation ajaccienne qui loupait l'immanquable devant les cages vides de Franck l'Hostis (32e minute), ce sont bel et bien les clermontois qui ont eu la première véritable occasion de but. Sur un centre de Novillo, Jordan Nkololo réalise une superbe retournée acrobatique (34e minute). Le gardien corse est battu. Malheureusement le but est refusé pour une position de hors-jeu.

A la reprise, les clermontois montrent un autre visage et vont faire rapidement la différence. Dès la 47ème minute, sur un corner tiré par Pierrick Capelle, Baptiste Martin reprend le ballon et parvient à tromper le gardien d'Ajaccio. 1-0. Deux minutes plus tard, Harry Novillo obtient un coup franc. Le ballon, vraisemblablement dévié par un défenseur corse, finit par entrer dans les cages adverses. Le Clermont Foot fait le break : 2-0. (49e minute).

Comme face à Brest lors de la première journée - ou encore face à Châteauroux une semaine plus tôt - les clermontois n'ont malheureusement pas réussi à conserver leur avantage sur leur adversaire. En effet, à moins de 25 minutes de la fin du match, la défense auvergnate ne parvient pas à empêcher Kévin Mayi de réduire l'écart. Un Kévin Mayi qui doublera la mise 4 minutes plus tard. Franck L'Hostis manque sa sortie devant l'attaquant ajaccien. C'est donc l'égalisation à la 69ème minute.

Le Clermont-Foot réagira très rapidement à cette égalisation. A la 71ème minute, Souleymane Sawadogo - entré 10 minutes plus tôt - permet au Clermont Foot de reprendre l'avantage (3-2). Mais les ajacciens ne perdent pas confiance. 76ème minute, Poggi est seul à l'entrée de la surface et tente sa chance. Franck l'Hostis est à nouveau battu. Les corses reviennent au score.

Coup du sort : alors que l'on entre dans les toutes dernières secondes du match, Grégory Pujol capte de la tête un centre de Rivieyran et trompe le gardien clermontois. 4 buts à 3 (90+3e minute). Les jeux sont faits. Les supporters clermontois quittent le stade. Troisième défaite en quatre matchs pour le Clermont-Foot.

Un seul petit point au compteur sur douze possibles. Le Clermont Foot pointe désormais à la 19ème place du classement général de Ligue 2.

Corinne Diacre : "On va resserrer les boulons".

En conférence de presse, l'entraîneur clermontoise est apparue très aigrie. Et il y a de quoi. Cela fait la troisième fois en quatre rencontres que son équipe mène et finit par s'incliner. En citant un "grand entraîneur", elle en a conclu que son équipe n'était pas "une grande équipe". Mais Corinne Diacre n'est pas abattue pour autant. Elle promet de "resserrer les boulons" à l'entraînement. 

Corinne Diacre - Partie 1
Corinne Diacre en conférence de presse.

Corinne Diacre - Partie 2
Corinne Diacre en conférence de presse le 22 août 2014.

Un supporter clermontois décède dans une tribune du stade Gabriel Montpied

Les secours ne sont pas parvenus à ranimer le supporter victime d'un malaise cardiaque, vendredi 22 août, au Stade Gabriel Montpied. / © Sébastien Kerroux - France 3 Auvergne
Les secours ne sont pas parvenus à ranimer le supporter victime d'un malaise cardiaque, vendredi 22 août, au Stade Gabriel Montpied. / © Sébastien Kerroux - France 3 Auvergne

Durant la première mi-temps, aux environs de 20h30, un véhicule des sapeurs-pompiers arrive au stade Gabriel Montpied. Un homme de 72 ans- selon les secours- a été victime d'un malaise cardiaque dans la tribune Limagne. Les secours n'ont pas réussi à le ranimer. Ils sont repartis avec le corps du septuagénaire aux alentours de 21 heures, au début de la deuxième mi-temps.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus