Grève dans l'éducation: un quart des profs en primaire et un tiers au collège (syndicats)

© AFP PHOTO MYCHELE DANIAU
© AFP PHOTO MYCHELE DANIAU

Quelque 24% des enseignants du primaire et plus de 35% des professeurs de collège ont fait grève jeudi, estiment les syndicats, tandis que le ministère de l'Education a avancé des taux bien plus faibles.

Par AFP

Selon les estimations du SNUipp-FSU, principal syndicat des professeurs des écoles, 24% des enseignants des écoles maternelles et élémentaires ont répondu à l'appel à la grève lancé par quatre organisations (CGT, FO, FSU et Solidaires), pour dénoncer notamment le blocage des salaires des fonctionnaires depuis 2010.
 
Le taux de grévistes grimpe à 50% à Paris et en Seine-Saint-Denis, département qui souffre d'une pénurie chronique d'enseignants, a précisé le SNUipp-FSU. Ces estimations s'appuient sur les chiffres fournis dans 77 départements, soit 72,5% de la profession.
           
Autres départements où la grève est très suivie, la Creuse (48%), le Cantal (44%), le Puy-de-Dôme (41%), le Var, la Côte-d'or, les Pyrénées-orientales
et le Val-de-Marne (40%)
 
Pour le secondaire, le Snes-FSU, premier syndicat pour les enseignants des collèges et lycées, estime le taux des grévistes à 32-33%, et même entre 35% et 40% pour le seul collège, sur la base de remontées non exhaustives. "Il y a nettement plus de grévistes que lors de la grève du 3 février", a assuré Roland Hubert, co-secrétaire général du Snes-FSU.
                                                                                   
Il explique la plus forte mobilisation au collège par "un refus de la réforme du collège qui commence à se construire dans les établissements" et espère que la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem entendra le message. La réforme doit être soumise vendredi pour vote consultatif à la communauté éducative.
 
Le Snes-FSU s'est prononcé contre cette réforme du collège, ainsi que cinq autres syndicats, contrairement à d'autres organisations, comme le SE-Unsa. Du côté du ministère, les taux de grévistes publiés à la mi-journée étaient bien plus faibles.
           
Selon un premier relevé auprès de 12 académies, dont Lyon, Lille, Créteil et Paris, quelque 10% du personnel ont observé la grève. La France métropolitaine compte 25 académies. Les taux étaient de 11,5% pour le premier degré, 17,3% pour le collège et 5,5% pour le lycée, selon ces premières estimations.

Sur le même sujet

Les + Lus