• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Brives-Charensac (43) : un couple écroué pour “actes de torture et de barbarie” sur un jeune enfant

Une mère de vingt-huit ans et son compagnon, domiciliés à Brives-Charensac en Haute-Loire, sont soupçonnés de graves sévices requalifiés en "actes de torture et de barbarie" sur le fils de la jeune femme âgé d'un peu plus d'un an.

Par France 3 Auvergne avec AFP

Le couple a été mis en examen jeudi au pôle de l’instruction à Clermont-Ferrand. A l’issue d’une garde à vue prolongée, la mère et son concubin ont été placés sous mandat de dépôt, l’un à la maison d’arrêt de Clermont-Ferrand et l’autre à Riom.

C'est un pédiatre du centre hospitalier du Puy-en-Velay qui a fait le signalement aux services de protection de la petite enfance, après avoir constaté sur le garçonnet des hématomes et des brûlures. 
L'affaire ayant été transmise au parquet, la mère et son concubin, domiciliés à Brives-Charensac, dans la banlieue du Puy-en-Velay, ont alors été placés en garde à vue pour violences volontaires aggravées sur mineur par ascendant. Les faits ont ensuite été requalifiés en "actes de torture et de barbarie" après un examen approfondi de la petite victime. Le médecin de l'Institut médico-légal de Saint-Etienne a reconnu un acharnement dans la répétition des gestes.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la jeune femme, déjà mère de deux enfants dont elle n'a plus la garde, n'aurait pas été active dans les sévices mais aurait "laissé faire" son nouveau compagnon, âgé de vingt-cinq ans. 

Un enfant martyrisé à Brives-Charensac (43)
Récit : Matthias Julliand, images : Jean Jazeix, montage : Dominique Leyerloup



Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus