Accord de Bruxelles sur la Grèce : comment ont voté vos parlementaires

L'Assemblée nationale a approuvé l'accord de Bruxelles sur la Grèce par 412 voix contre 69, le Sénat par 260 voix contre 23, mais comment ont voté les 12 députés  et 8 sénateurs des départements auvergnats ?

Par Cyrille Genet

On connaissait à l’avance l’intention d’André Chassaigne, le député Front de Gauche du Puy-de-Dôme qui était monté à la tribune pour dire "non à l’asphyxie" du peuple Grec. Il a voté contre.

Plus incertain était le vote de l’écologiste Danielle Auroi, le groupe ayant annoncé un partage des voix entre approbation, vote contre et abstention. C’est cette 3ème solution qu’à choisi la députée du Puy-de-Dôme. Abstention qu’ont également choisi les deux députés Les Républicains de Haute –Loire Laurent Wauquiez et Jean-Pierre Vigier.

Il y a un absent du tableau d'analyse du scrutin publié quelques minutes après le vote sur le site de l’Assemblée Nationale : Gérard Charasse, le député PRG de l’Allier n’a pas pris part au vote.

Les autres parlementaires auvergnats ont voté pour, en faveur de la déclaration du gouvernement sur l’accord européen relatif à la Grèce : le député Les Républicains du Cantal Alain Marleix, et les députés socialistes Odiles Saugues, Christine Pirès-Beaune, Jean-Paul Bacquet (Puy-de-Dôme), Guy Chambefort et Daniel Lesterlin (Allier), Alain Calmette (Cantal).

Peu après les sénateurs ont adopté le texte présenté au nom du gouvernement par Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, par 260 voix contre 23 (60 abstentions) selon le tableau d’analyse publié sur le site du Sénat.

Seul Claude Malhuret (Allier Les Républicains)  s’est abstenu, alors que les autres ont voté pour : Gérard Dériot (Allier – LR), Jacques Mézard (Cantal – RDSE), Olivier Cigolotti et Gérard Roche (Haute-Loire – UDI UC) et Michèle André, Jacques-Bernard Magner et Alain Néri (Puy-de-Dôme – PS)

Sur le même sujet

Les + Lus